Now reading
Tout savoir sur le scooter électrique

Tout savoir sur le scooter électrique

scooter électrique

Guide sur le scooter électrique : caractéristiques, entretien, différences de modèles, avantages, autonomie ou encore recharge.

C’est un fait : les véhicules électriques s’imposent de plus en plus dans l’Hexagone et envahissent tout particulièrement nos paysages urbains. D’une part, les pouvoirs publics ont multiplié les mesures en faveur de l’e-mobilité (mobilité électrique). Ils veulent à tout prix minimiser les rejets polluants qui émanent du trafic routier. D’autre part, ces engins à zéro émission ont séduit les Français pour le confort de conduite qu’ils garantissent, leur côté silencieux et leur fiabilité.

À tout cela s’ajoutent leur facilité de maintenance et d’entretien et le fait qu’ils ne sont soumis à aucune restriction de circulation (ZFE, circulation différenciée). Parmi eux, les scooters électriques ne cessent de faire des adeptes. Particularité, entretien, modèles, avantages, autonomie, temps de charge, prix, installation de wallbox à la maison ; on vous dit tout sur ces solutions de mobilité au cours de cet article.

Les caractéristiques d’un scooter électrique

Un scooter électrique, comme l’indique son nom, est un scooter doté d’un moteur électrique alimenté par des batteries. Ceci étant, il n’utilise pas d’essence en tant que carburant, à la différence des modèles thermiques, et ne génère par conséquent aucune émission polluante. Son moteur est bridé et peut être, soit déporté, soit intégré à la roue arrière (moteur roue). Sa batterie est au lithium.

Cet engin dispose en plus d’un contrôleur électronique. Placé à l’arrière, ce petit boîtier a pour fonction d’assurer la gestion et le fonctionnement du scooter électrique qu’il équipe. Il joue le rôle d’intermédiaire entre la batterie et le moteur tout en configurant aussi bien le couple que la puissance motrice. C’est effectivement ce dispositif qui bride le moteur du véhicule de façon à ce que sa vitesse de pointe n’excède pas un certain seuil fixé par le constructeur.

Le prix d’un scooter électrique dépend du modèle, de sa cylindrée, de l’autonomie de ses batteries, de son poids, des options incluses… Si l’on tient compte de ces différents facteurs, un équivalent 50 cc coûte généralement entre 1 000 et 5 000 €. Le prix d’un équivalent 125 cc est quant à lui compris entre 2 500 et 10 000 €. On doit débourser entre 5 000 et 8 000 € pour un scooter trois roues électriques.

autonomie scooter électrique

Comment entretenir un scooter électrique ?

À l’instar des autres types de véhicules motorisés, un scooter électrique s’entretient à une cadence régulière pour qu’il puisse assurer ses fonctions le plus longtemps possible. Ainsi, pour bien entretenir votre scooter électrique, vous devez attacher un soin particulier à ses batteries qui font bien sûr office de carburant. Celles-ci assurent le bon fonctionnement de l’engin.

Avant de les recharger, ayez le réflexe de les laisser refroidir afin que leur température se situe entre 10 à 20 °C pendant la recharge.

N’attendez pas qu’elles soient presque vides avant de procéder à leur recharge. Dès que les batteries sont pleines, débranchez-les afin d’éviter les risques de surcharge. Si vous circulez beaucoup, testez de temps en temps leur charge via un voltmètre ou un multimètre. Dans l’éventualité où leur tension serait inférieure à 11 volts, elles doivent être remplacées sur-le-champ.

Les suspensions, les pneus et le système de freinage doivent faire l’objet d’un entretien périodique conformément aux préconisations du constructeur. N’oubliez surtout pas de les contrôler aussi régulièrement que vous le pouvez pour des raisons évidentes de sécurité. Prenez bien soin de nettoyer le carénage de votre scooter électrique ainsi que ses roues, au minimum toutes les semaines. Pour ce qui est des parties électriques, un coup de chiffon microfibre sur celles-ci doit s’opérer au moins tous les mois.

Quels sont les différents modèles de scooter électrique ?

Il y en a effectivement pour tous les goûts ! Pour vos trajets urbains, optez pour un modèle taillé pour les villes qui est facile à manœuvrer, confortable et stylé. Les scooters urbains sont dans la majorité des cas équipés d’un moteur 50 cc et permettant une vitesse de pointe pouvant atteindre 45 km/h. Vous pouvez ainsi les conduire sans permis.

Si vous souhaitez profiter d’un engin ultra-confortable, performant et sécuritaire, un scooter électrique à 3 roues fera assurément votre bonheur. Un tel véhicule vous évite de poser un pied par terre à chaque arrêt, d’autant plus qu’il est équipé d’un dispositif de blocage de roues anti-tilting et d’un système de blocage de balancier. Il constitue en plus un excellent compromis entre le confort d’une voiture et la mobilité d’un scooter.

Un scooter électrique à trois roues dispose de surcroît d’une assise aussi large qu’ergonomique, d’un système de freinage performant (CBS ou ABS). Il affiche un design résolument moderne et son côté imposant garantit une excellente adhérence en toutes circonstances. Pour ce qui est de sa cylindrée, celle-ci peut être 50 cc ou 125 cc (vitesse maximale de 100 km/h) selon vos besoins.

Pour une conduite sur autoroute, un scooter routier électrique est le plus adapté. Il est tout aussi confortable que son cousin à trois roues et peut ainsi vous permettre d’enchaîner les kilomètres sans vous fatiguer ni fragiliser l’engin. Son assise est également large et ergonomique, sans oublier le fait que le véhicule offre une position de conduite droite. Sa polyvalence lui permet de rouler facilement en ville. Un routier électrique est particulièrement dynamique et facile à conduire. Son moteur affiche en général une cylindrée de 125 cc et sa vitesse de pointe peut atteindre 120 km.

Au-delà des modèles évoqués précédemment, on note aussi les scooters de livraison électriques (50 ou 125 cc) qui sont dédiés aux professionnels. Peu importe le modèle que vous allez choisir, celui-ci peut arborer toute une multitude de teintes et se décline en plusieurs styles.

scooter électrique 3 roues

Quels sont les avantages d’un scooter électrique ?

Un scooter électrique tire son épingle du jeu du fait de son côté écologique. Cet engin n’a besoin d’aucun carburant et ne rejette aucun CO2 dans l’atmosphère. C’est ce qui explique pourquoi il est éligible à certaines aides gouvernementales déployées dans le cadre de la transition écologique. Cet engin à zéro émission est d’ailleurs très silencieux et ne génère par conséquent aucune pollution sonore. On peut ajouter à tout cela l’autonomie de sa batterie qui est appréciable.

Un scooter électrique est relativement facile à entretenir du fait qu’il est dépourvu de combustion et de lubrifiant, sans compter sa conception nettement minimaliste. Il ne requiert ni contrôles anti-pollution, ni vidanges, ni serrage moteur, ni décrassement, ni remplacement de bougie, etc. Très fiable, son moteur électrique ne nécessite aucun rodage et n’a besoin que de peu d’entretien.

Il est également économique. Son coût peut rebuter certes, mais l’engin vous reviendra moins cher à long terme : pas de carburant, moins d’entretien, moins de réparation, seulement quelques centimes d’euros pour parcourir 100 km… De plus, les dispositifs mis en place par les pouvoirs publics facilitent son achat. Un scooter électrique est par ailleurs agréable à conduire et simple à manier. Son démarrage est immédiat, quelles que soient les conditions climatiques, et son système de freinage s’avère particulièrement performant. Enfin, il propose un large choix de modèles pour répondre à tous les besoins.

Quelle est l’autonomie d’un scooter électrique ?

L’autonomie d’un scooter électrique est particulièrement intéressante, ce qui vous permet de multiplier les trajets en toute sérénité. Avec des batteries chargées à 100 %, un modèle équivalent 50 cc propose jusqu’à 120 km d’autonomie tandis qu’un engin de 125 cm3 peut tenir jusqu’à 200 km. Cependant, plusieurs facteurs font varier l’autonomie réelle d’un e-scooter :

  • la capacité des batteries,
  • le poids du conducteur,
  • son style de conduite,
  • le type de terrain emprunté,
  • le poids de l’engin,
  • la température extérieure.

Qu’en est-il de la recharge du scooter électrique ?

Ce détail dépend aussi bien de l’état des batteries que de leur puissance. Ainsi, ceux qui sont particulièrement puissants et dans un état irréprochable sont rapides à recharger. Ceux qui sont moins performants et mal entretenus mettront par contre plus de temps à se recharger. Il peut également dépendre de la prise utilisée. Quoi qu’il en soit, le temps de charge complet d’un scooter électrique varie généralement entre 3 à 8 heures. Pour gagner du temps, il existe aujourd’hui des chargeurs dits « charge rapide ».

La recharge de votre engin peut se faire chez vous dans la mesure où vous avez une source d’alimentation optimale. Il peut aussi s’opérer sur votre lieu de travail si une prise électrique extérieure y est disponible ou sur une borne de recharge publique. Si votre scooter électrique dispose de batteries amovibles, alors il vous est possible de les recharger où vous le souhaitez.

Comment installer une borne de recharge chez soi ?

Pour les propriétaires d’un véhicule électrique, l’installation d’une borne de recharge, aussi appelée wallbox, constitue un choix judicieux. Bien que les batteries d’un scooter électrique puissent être rechargées sur une prise domestique, cette dernière implique un temps de recharge relativement long. De plus, l’utilisation de ce genre de prise présente certains risques. La wallbox est à la fois pratique, facile à utiliser et sûre tout en garantissant une recharge plus rapide, et donc, des économies énergétiques.

Encore faut-il trouver la borne de recharge la plus adaptée qui vous garantit des cycles de charge optimisés et qui ne risque pas de faire disjoncter l’installation. Au moment de l’achat, assurez-vous que la borne soit suffisamment puissante pour pouvoir se plier aux besoins de votre scooter électrique. Une fois le dispositif acquis, son installation doit être effectuée par un électricien compétent et qualifié IRVE (infrastructure de recharge de véhicule électrique). Pour ce qui est du coût total de l’installation, vous n’avez pas à vous en soucier puisque l’installation d’une wallbox est éligible à certaines aides en faveur de l’e-mobilité.

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post