Now reading
Test : épilation à la lumière pulsée (1/3)

Test : épilation à la lumière pulsée (1/3)

 

La pilosité oui, mais la pilosité maitrisée

 

La pilosité fait son grand retour sur la scène masculine, il n’y a qu’à voir la percée du style hipster ces dernières années ou encore le retour des acteurs non épilés au cinéma.  Mais il ne faut pas s’y méprendre : pas sur tout le corps ! Si les barbes n’ont jamais été autant à la mode, et si les moustaches ont également leur heure de gloire durant Movember, la pilosité du XXIème siècle est maitrisée.

Pour ce qui est du corps notamment, il reste des zones où la désertification capillaire reste privilégiée : dos et aisselles notamment.

Pour les techniques classique destinée à supprimer la pilosité, il y a plusieurs écoles (demandez à votre copine, elle saura vous renseigner) : le rasage pur et simple, la crème dépilatoire ou la fameuse terrible épilation à la cire. Le problème, c’est que ces deux premières techniques ne durent pas longtemps, et que la troisième est susceptible de vous arracher quelques cris.

Mais, – heureusement il y un mais – il existe une autre technique bien plus efficace et non douloureuse : l’épilation à al lumière pulsée. J’ai testé le concept dans un centre Unlimited Epil à Paris.

photo 1

 

LE CONCEPT

L’épilation définitive à la lumière pulsée se fait au moyen d’une « lampe flash » qui dispense de la lumière intense pulsée. C’est donc de la lumière pure qui entre au contact de la peau. Elle détruit la mélanine, qui est le pigment du poil. Le flash de lumière est en effet directement dirigé sur la zone à dépiler. Au contact du poil, la mélanine absorbe cette lumière qui se transforme en chaleur afin de se propager le long de celui-ci et d’atteindre ce que l’on appelle sa matrice germinale (qui est responsable de la repousse du poil). Au contact de la chaleur la matrice pilaire est détruite définitivement et ne redonnera plus naissance à un poil.

Ceux-ci ayant leur cycle de vie et n’étant absolument pas synchronisés entre eux, plusieurs séances sont nécessaires afin de tous les avoir. Cela explique qu’entre 8 et 12 séances sont nécessaires pour ne rien laisser. Les premières se déroulent à 1 mois d’intervalle, pour ensuite être espacée d’un mois et demi.

 

photo panoramique centre

 

LE TEST

Le temps d’une séance est très rapide : moins de 15 minutes, montre en main.

En arrivant dans le centre, vous êtes pris en charge par une hôtesse qui vous demande si vous vous êtes rasé ou non. Si tel n’est pas le cas, on vous le fait. Ensuite, direction une petite cabine.

Sur place, vous n’avez qu’à vous allonger. On vous passe un gel à base d’eau sur la zone concernée (le même que celui appliqué aux femmes enceintes pour les échographies, pour l’anecdote). Puis la lampe est appliquée sur ladite zone. Un seul passage suffit. On ne sent qu’une petite chaleur, plutôt agréable d’ailleurs.

Enfin, plus qu’à se rhabiller et à planifier le prochain rendez-vous en buvant le café que l’on vous offre.

Après maintenant 4 séances, ce procédé montre déjà des résultats. A vue d’œil, plus de 30% de la densité capillaire est déjà partie. C’est prometteur.

photo 2

 

UNLIMITED EPIL

Unlimited Epil s’est placé en pionnier dans le développement de l’épilation à la lumière pulsée. Si ce nom évoque des souvenir chez vous, c’est peut-être parce que l’ambassadeur de la franchise est Fred Bousquet, champion olympique de natation et premier nageur a être passé sous la bar des 21 secondes pour le 50 mètres nage libre. Possédant des centres dans toute la France, deux salons sont notamment présents à Paris.

 

C’est au final une technique d’épilation efficace, sur le long terme, qui mobilise peu de temps et qui s’avère indolore.

4 Comments

  1. Nat février 14, 2015

    Merci pour le témoignage, je n’ai pas eu encore l’occasion de tester un centre Unlimited Epil. C’est toujours un bon résultat après 4 séances! Sinon toujours satisfait des résultats?

  2. Ruttiche mai 20, 2017

    En institut, sans problème !
    Par contre, il semble que le faire à la maison mieux vaut éviter par principe de précaution, si on en croit des articles tels que : https://www.pournous.men/2017/03/20/risques-de-lepilation-laser/
    Donc pour une épilation définitive, oui à l’insitut, vigilance si c’est à la maison.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>