Now reading
Quatre conseils avant d’acheter son costume sur-mesure

Quatre conseils avant d’acheter son costume sur-mesure


Peu importe quelle est votre activité, il y a toujours un moment dans la journée où vous devez vous vendre.

Que ce soit pour paraitre professionnel auprès de vos collègues ou de votre boss, pour convertir de nouveaux clients ou pour séduire votre rendez-vous du soir. Et l’un des meilleurs outils pour y parvenir, c’est le costume. Bien taillé et sélectionné, il inspire confiance tant aux autres qu’à vous-même.

Qu’il soit constitué de deux ou trois pièces, le costume tel que nous le portant aujourd’hui n’a pas beaucoup changé depuis le siècle précédent. Certes sa coupe a pu varier au fil des décennies (avec une tendance aux coupes près du corps dans les années 60 ou plus large dans les années 70), mais son ADN n’a pas bougé d’un iota.

En matière de sur-mesure, j’avais notamment testé une chemise sur mesure de l’Atelier Clotilde Ranno.

Les points d’attention

Avant d’acheter un costume, vous devez vous interroger sur l’occasion qui vous amène à acquérir un costume. Vous ne choisirez en effet pas la même coupe ou le même tissu selon qu’il soit destiné à un mariage ou au travail.

Une fois l’occasion déterminée, demandez-vous quelle est l’image que vous souhaitez renvoyer. Est-elle plutôt casual ou très habillée ? Votre costume est la première image que vous renverrez, et donc la première impression que vous inspirerez.

Pensez aussi aux conditions météorologiques : le costume est-il aussi là pour vous tenir chaud ou vous garder au frais ? La réponse à cette question aura un impact direct sur le tissu : vous choisirez un coton léger, du lin ou du seersucker (tissu gaufré en coton) pour les périodes chaudes, ou plutôt un coton épais, une flanelle ou du cachemire pour les saisons fraiches.

Vos goûts sont également à prendre en compte. Préférez-vous les vestes simples ou croisées ? Les costumes à deux ou trois pièces ? Les poches simples ou passepoilées ? Prenez quelques instants pour réfléchir à ces options si vous ne l’aviez pas encore fait. Tandis que la veste simple est plus passe-partout, la veste croisée est davantage une pièce forte et peut par ailleurs avoir un effet amincissant. Et si le costume deux-pièces est également plus classique, le trois-pièce vous permettra de toujours paraitre élégant si vous enlevez votre veste.

Article lié : choisir ses vêtements en fonction de sa morphologie.

La coupe du costume

La coupe est l’élément clef. Si ce point est vrai pour tous les vêtements, c’est particulièrement vrai en matière de costumes. Ou plutôt l’effet qu’il produit. Le but d’un costume n’est effectivement pas tant de bien suivre les courbes de votre corps que de mettre en valeur votre silhouette. Si le costume est trop serré, vous ne serez pas à l’aise, et cela se ressentira dans votre attitude. A l’inverse, s’il y a trop de tissu, vous donnerez l’impression de vous noyer dans vos vêtements.

Le but, c’est donc de trouver le bon compromis ; votre tailleur est justement là pour ça.

Les tissus

Le choix du tissu détermine comment le costume enveloppe le corps ainsi que son adéquation aux conditions météorologiques.

Les tissus très fins semblent a priori tout indiqués pour les climats chauds, ils sont cependant plus fragiles et s’usent plus rapidement. Et leur coupe est toujours plus difficile à maitriser : leur légèreté leur accorde un plus grand mouvement, ils mettent ainsi moins en valeur le corps. Pour les températures estivales, optez donc plutôt pour un tissu medium, non taillé trop près du corps qui laissera ainsi votre peau respirer. Et si le mercure grimpe trop, vous pouvez choisir une veste sans doublure.

A l’inverse, les tissus épais seront plus rigides et vous tiendront au chaud durant les épisodes hivernaux.

Les motifs

Le rôle des motifs, c’est de définir votre style. Mais il faut savoir les associer avec votre morphologie. L’homme lambda, c’est-à-dire avec une morphologie (taille et poids) dans la moyenne peut faire à peu près ce qu’il souhaite.

Celui qui a de l’embonpoint devra toutefois éviter les couleurs claires, brillantes et les motifs marqués qui accentueront cet effet. A l’inverse, des rayures créeront une verticalité dans la silhouette et produiront un effet amincissant.

Pour les personnes de petite taille ou qui souhaitent paraitre plus grandes, il vaut mieux éviter les tissus unis (c’est-à-dire sans motifs) ainsi que les couleurs très claires et très sombres. Choisissez des teintes intermédiaires et des motifs de petites tailles. A l’inverse, les grandes personnes pourront sans difficulté porter des tissus unis;

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>