Now reading
Les différentes façons de nouer ses lacets avec style

Les différentes façons de nouer ses lacets avec style

homme portant une paire de bottes montantes marron

Franklin a appris à nouer ses lacets, vous aller apprendre à le faire avec style.

Quand on s’interroge sur les éléments clefs d’un look réussi, on ne pense pas souvent aux lacets. Et pourtant, ils ont bien plus de pouvoir qu’on ne pourrait le penser.

Certes, on pense aux lacets avant tout pour leur fonction première (fermer vos chaussures, si vous aviez un doute). Mais en allant un peu plus loin, ils se révèlent être un bon allié pour ajouter subtilement un peu de style à votre look.

Bien entendu, la façon dont vous lacez vos chaussures dépend du modèle que vous aurez choisi : des boots, des sneakers ou des Richelieu ne s’attachent pas de la même façon.

Voici cinq façons de lacer ses chaussures.

Quatre façons de lacer ses chaussures

Une petite étude scientifique vous apprendra qu’il n’existe pas moins de 400 millions de façons de lacer ses chaussures. Heureusement, on s’arrêtera à cinq.

Le laçage croisé

C’est le laçage le plus utilisé pour fermer les sneakers. Il consiste à faire passer le lacet à travers les deux œillets du bas, en laissant une longueur égale de chaque côté. Il suffit ensuite de remonter en croisant par chaque œillet opposé, jusqu’en haut.

Le laçage parallèle

Si vous aimez que vos lacets soient bien parallèles et plutôt discrets, ce laçage est fait pour vous. Les deux extrémités du lacets remontent horizontalement à travers les œillets puis passent de l’autre côté, ce qui permet à l’excédent de lacets d’être caché sous les côtés.

Ce laçage est fait pour les baskets et les paires de boots.

Le laçage européen

On retrouve souvent cette composition sur les chaussures plus habillées, comme les Derbies ou les Richelieu. L’effet rendu est plus smart car il rend les lacets plus discrets sans pour autant donner l’impression d’un laçage de baskets.

Le laçage commando

Ce laçage de chaussure est directement issu du monde militaire (vous l’aurez peut-être deviné à son nom), il permet de fermer rapidement une paire de boots.

Tandis qu’une l’extrémité du lacet est fixée de façon permanente à l’œillet du bas, il remonte les œillets jusqu’en haut en suivant une trajectoire en S. Il ne reste plus qu’à faire un petit nœud coulant en haut.

Quelques conseils avant de changer tous vos laçages

Si vous avez envie de changer les lacets de vos chaussures (ce qui au passage est un très bon moyen de leur redonner un coup de jeune), voici quelques conseils pour commencer.

La couleur des lacets

La ou les couleurs que vous pourrez choisir dépendra de la chaussure en question. Plus la chaussure est formelle (Richelieu, derbies notamment), plus des lacets de couleur unie seront conseillés. Pour ne pas prendre de risque, vous pouvez choisir des lacets qui complètent la couleur de vos chaussures (exemple : si vous une paire de chaussures marron foncé, prenez des lacets marron clair).

Vous pouvez aussi opérer un contraste entre la chaussure et le lacet. Opez par exemple pour un lacet bleu marine ou bordeaux avec une paire marron.

Les sneakers et chaussures de sport, à l’inverse, vous permettent d’être un peu plus créatif et de partir sur des lacets multi-couleurs.

La taille des lacets

Comme le dit l’adage, la résistance d’une chaîne se mesure à son maillon le plus faible. Plus concrètement, cela signifie que vous aurez beau avoir la plus belle et la plus chère des paires de chaussures, si elle est pourvue de lacets non adaptés (et notamment trop longs).

Avant d’acheter une nouvelle paire, si vous avez un doute sur la taille des lacets et avant de casser votre tirelire, mesurez simplement vos lacets actuels.

La largeur des lacets

La largeur a aussi son importance. Tandis que les lacets plats et larges étaient cools lorsque vous aviez 10 ans, c’est moins vrai aujourd’hui.

Si vous avez un doute, retenez comme règle qu’ils ne doivent pas dépasser 1 cm de largeur, ce qui déjà une bonne taille.

La composition des lacets

C’est peut-être la première fois que vous pensez à vous interroger sur la composition de vos lacets. Pourtant, en creusant un peu, on s’aperçoit qu’ils peuvent être faits de beaucoup de matériaux (du coton à la laine en passant par le nylon, le plastique ou le kevlar).

L’idée principale est d’adapter vos lacets à la saison. Une fois l’hiver arrivée, privilégiez les lacets cirés pour mieux résister à la météo. Pour les saisons plus clémentes, le coton ou le nylon feront l’affaire.

Choisir le bon laçage en fonction de vos chaussures

Comme vous l’aurez compris, toutes les chaussures ne se lacent pas de la même façon. Voici quels types de laçages sont appropriés pour les principales catégories de chaussures.

Comment lacer des Richelieu

Les Richelieu sont des chaussures assez différentes des autres de part leur composition. Elles comportent un laçage qui est dit fermé, contrairement aux derbies, ce qui apporte davantage de rigidité mais plus d’élégance.

Pour les lacets, il vaut mieux les choisir ronds et fins. Pour la couleur, préférez soit une teinte identique aux chaussures, soit complémentaire (c’est-à-dire qui accompagne bien sans attirer le regard) et évitez toute couleur qui contrasterait.

Pour le type de laçage, privilégiez un laçage droit (européen ou non), qui aura pour effet de donner une apparence épurée, ce qui complétera bien la chaussure.

Comment lacer des derbies

La derby est plus polyvalente que les Richelieu, elle peut être utilisée autant pour le bureau que la vie de tous les jours, grâce à son aspect plutôt habillé et à son confort.

Elle comporte un laçage ouvert, ce qui la rend plus flexible. Mais côté laçage, ce sera comme pour la Richelieu : un lacet rond et fin lacé selon la méthode droite (européenne ou non).

Comment lacer des Converses

Les Converses font partie des chaussures les plus populaires au monde. Pour ce modèle, choisissez toujours des lacets plats. Si vous avez un doute sur la couleur, le blanc sera toujours une solution sans risque.

Pour le type de laçage, vous pouvez opter soit pour un croisé, soit pour un droit.

Comment lacer des sneakers

Les sneakers sont souvent les chaussures qu’on préfère porter, notamment car ce sont souvent les plus confortables. Raison de plus pour choisir les bons lacets, histoire d’allier style et praticité.

Vous pouvez choisir des lacets plats ou ronds, en fonction du type de sneakers que vous avez. Si vous êtes adeptes des modèles peu colorés, les lacets plats et blancs sont tout indiqués. Autrement, pour les autres, vous pouvez explorer des options plus avantureuses.

Tandis que beaucoup de type de laçage conviendront aux baskets, le laçage croisé est peut-être le plus répandu.

Comment lacer des desert boots

Les desert boots font partie des chaussures les plus polyvalentes du dressing masculin, au même titre que les baskets blanches.

Elles sont pourtant bien particulière, puisqu’elles ne comportent que quatre œillets. Il n’y a donc pas cent façons de les lacer. Faites cependant attention à longueur des lacets, contrairement à d’autres chaussures, ils ont moins de chemin à parcourir.

Privilégiez des lacets minces et ronds, que vous lacerez en croisé.

Comment lacer des chaussures de randonnée

Que vous les utilisiez dans votre style au quotidien ou pour une balade, les chaussures de rando méritent qu’on s’intéresse à leur laçage.

Les lacets ronds ou plats seront adaptés, et vous pourrez même tenter de les prendre en couleur. Pensez bien à les prendre longs, ils auront un bout de chemin à parcourir avant d’arriver en haut de la chaussure.

Le laçage croisé est tout indiqué pour assurer un bon maintient, notamment lors des longues marches.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post