Now reading
Comment remplacer un rétroviseur extérieur ?

Comment remplacer un rétroviseur extérieur ?

Un homme changeant un rétroviseur sur une voiture bleue

Un rétroviseur cassé peut être synonyme de frais. Mais il est aussi possible d’en racheter un d’occasion et de le monter soi-même. Suivez le guide pour

Peut-être avez-vous avez déjà vécu la mauvaise surprise de découvrir le rétroviseur extérieur de votre voiture cassé. Après la colère, c’est souvent la peur du devis du garagiste qui suit. Si certains pratiquent des tarifs honnêtes, d’autres n’hésitent pas à alourdir la facture.

En fonction du modèle de votre véhicule, le prix qu’il vous faudra régler pourra varier sensiblement. De près de 100€ pour un rétro classique à plus de 200 € pour des modèles dégivrants, voire encore davantage pour ceux disposant du détecteur d’angle mort. Sans bien sûr prendre en compte la marque de votre voiture. Plus celle-ci se place sur le segment premium ou luxe, plus la somme demandée sera importante.

Petit rappel, si votre rétroviseur est endommagé, il vous est obligatoire de le changer rapidement. C’est le Code de la route qui prévoit cette obligation légale : « Tout véhicule à moteur (…) doit être muni d’un ou de plusieurs miroirs rétroviseurs de dimensions suffisantes, disposés de façon à permettre au conducteur de surveiller de son siège la route vers l’arrière du véhicule (…) et dont le champ de visibilité ne comporte pas d’angle mort notable« . Si vous choisissez de rouler sans rétro, vous vous exposez à une possible amende.

Heureusement, il n’y a pas de fatalité. Et cela vaut également pour votre rétro. Peu de personnes l’envisagent, mais il en fait possible de changer soi-même son rétroviseur. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas besoin d’être un as du bricolage pour y parvenir. Il suffit de bien identifier son type de rétroviseur, de disposer des bons outils et de suivre la procédure pas à pas. Il est même possible de se procurer des modèles d’occasion pour alléger encore plus le coûts de la réparation.

Article lié : pourquoi est-il important de choisir des pièces d’origine ?

Reconnaitre son type de rétroviseur

Avant d’envisager de changer son rétroviseur extérieur, il faut identifier le bon modèle. Si les premiers rétros étaient relativement simples dans leur conception (un miroir orientable manuellement), les modèles plus récents offrent un plus grande nombre d’options.

Il existe tout d’abord une option dégivrante. Derrière le miroir, on trouve des filaments chauffants répartis sur toute la surface. En faisant passer un courant électrique à travers ceux-ci, ils produisent de la chaleur qui réchauffe le miroir et fait fondre le givre. C’est d’ailleurs le même principe que l’option dégivrante de votre pare-brise arrière.

D’autres modèles proposent également une fonction électrochrome. Derrière ce terme, c’est une faculté d’atténuer l’éblouissement que l’on retrouve. Lorsque le rétro détecte une lumière vive dirigée dans sa direction (émise par exemple par les phares d’une voiture roulant derrière), il change automatiquement sa teinte. Grâce à des capteurs, le miroir est assombri de façon à ce que vous ne soyez pas ébloui. On retrouve souvent ce principe sur le rétroviseur intérieur, où il est possible d’enclencher manuellement une teinte plus sombre lorsque vous roulez de nuit et que la voiture derrière vous éblouit.

Dans une optique de sécurité, des rétroviseurs détectant les angles morts ont également été mis au point. Pour rappel, l’angle mort est la zone non visible depuis le siège passager à travers les rétroviseurs. Concrètement, les rétroviseurs équipés de cette option détectent automatiquement lorsqu’un véhicule est dans votre angle mort et allument alors un voyant situé sur le miroir afin de vous en alerter.

Une fois que vous déterminé les options du rétro à remplacer, il ne reste plus qu’à trouver le modèle qui correspond à votre voiture. Pour cela, il existe des sites spécialisés dans les pièces d’occasion, qui vous guideront vers le bon rétro, en fonction de la marque et du modèle de voiture. A titre d’exemple, c’est ce qu’on trouve à cette adresse : https://www.reparcar.fr/retroviseur.

Photographie de côté d'une voiture grise avec un gros plan sur le rétroviseur qui reflète le siège conducteur

Les outils pour remplacer un rétroviseur

Il n’y a pas besoin de posséder un attirail fourni pour changer son rétroviseur extérieur. Quelques outils suffiront. Concrètement, il vous faudra uniquement un tournevis Torx (pour les vis dont la tête ressemble à une étoile à 6 branches). En fonction de votre véhicule un tournevis à tête plate et un pic à crochet (facilement trouvable sur Internet) seront éventuellement nécessaires.

Les étapes pour remplacer un rétroviseur

Il faut commencer par désolidariser le cache supérieur situé dans la portière. C’est sous ce dernier qu’on trouve les commandes électriques du rétroviseur, si bien sûr ce dernier est électrifié. Généralement, une seule vis Torx maintient ce cache en place. Une fois la vis retirée, il est possible de déboîter le cache, c’est alors toute une partie haute de la portière qui devient amovible. Veillez à être minutieux à ce moment de l’opération de réparation, afin de ne pas abimer les fils des commandes.

Ensuite, passez au démontage de l’accoudoir située sur la portière, afin de pouvoir enlever la garniture sur celle-ci. Pour ce faire, tirez doucement, afin qu’elle se dégrafe. Vous verrez alors les connecteurs électriques apparaître, qui prennent généralement la forme de petits boitiers en plastique. Il suffit de tirer délicatement sur chaque bout des connecteurs pour qu’ils se désolidarisent

Une fois tous les connecteurs débranchés, il est temps de passer au démontage du rétroviseur. Il est généralement fixé directement sur le montant de la portière à l’aide de vis. Dévissez celles-ci une à une, en pensant bien à soutenir le rétro afin qu’il ne tombe pas au sol. Attention, pour certains modèles plus récents, toutefois, le rétro est directement fixé sur la carrosserie du véhicule. Si c’est le cas, il vous sera alors malheureusement nécessaire de faire appel à un carrossier.

A ce stade, votre portière ne comprend plus de rétroviseur. Il faut alors installer le nouveau. Commencez par passer le câble de celui-ci dans la portière, puis fixez-le à l’aide de vis. Connectez ensuite les fiches que vous aviez débranchées avec celles du nouveau rétro, ainsi que les autres fiches que vous aviez besoin de débrancher.

Avant de remonter la garniture de la portière, faites un test des fonctions du rétroviseur ainsi de la vitre électrique de votre voiture. Si tout fonctionne, c’est que les connecteurs ont bien été remis en place. Sinon, revérifiez ce point. Remontez ensuite la garniture dans le bon ordre : garniture de la portière, accoudoir et enfin cache supérieur.

Enfin, si le miroir du rétroviseur a été livré à part, celui-ci se monte en exerçant une simple pression sur le rétro.

Vous pouvez retrouver un guide de démontage et remontage d’un rétroviseur avec image chez Système D.

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post