Now reading
Comment choisir un bon matelas
Cart: 0 Items

Cart Subtotal: 0,00

Views cart Checkout

Le Blog de Monsieur

Comment choisir un bon matelas

Guide pour choisir un bon matelas : quelle durée de vie pour un matelas, quels matériaux choisir et quelle fermeté selon la position durant le sommeil.

En moyenne, on passe 26 ans à dormir dans sa vie. Si ces 26 années où l’on est allongé sur un matelas peuvent donner le vertige, elles appellent à un constat : il est indispensable de choisir un bon matelas. Que ce soit pour la qualité de votre sommeil, votre maintien ou plus simplement votre confort, trouver le bon matelas pour accompagner vos nuits vous garantira une meilleure santé.

Mais lorsqu’on se met en quête d’un matelas, on s’aperçoit rapidement qu’il existe de nombreux fabricants, chacun d’eux proposant lui-même des types et des options très différentes. Comment s’y retrouver dans cette jungle ? Pour vous aider à trouver le matelas idéal, cet article concentre l’essentiel de ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Quelle durée de vie pour un matelas ?

De façon générale, vous pouvez retenir qu’après 7 ou 8 ans, il y a de bonnes chances que vous ayez besoin d’un nouveau matelas. Mais la durée de vie exacte d’un matelas dépend essentiellement de sa qualité de fabrication et des matériaux qui le composent. Un bon indice pour connaître l’état de votre matelas est la présence de douleurs ou gênes au niveau du dos ou de la nuque ; si ce n’est pas automatique, il y a de bonnes chances que votre literie y soit pour quelque chose.

Voici la moyenne des durées de vie des matelas selon leurs matériaux :

  • A eau : 7 ans ;
  • A ressorts : 7 ans ;
  • A air : 8 ans ;
  • Hybride (ressorts et mémoire de forme) : 10 ans ;
  • A mémoire de forme : 10 ans ;
  • En latex : 10 ans.

Quels matériaux pour son matelas ?

On passe en revue les principales options disponibles sur le marché.

Les ressorts

Les ressorts constituent la structure traditionnelle des matelas. Si ils ont longtemps été privilégiés, ils ne sont toutefois plus aujourd’hui l’option la plus recommandée.

structure d'un matelas à ressorts

Le principal point fort du matelas à ressort, c’est son prix, souvent inférieur aux autres modèles. Son mécanisme est bien connu et peut rassurer, contrairement à d’autres technologies comme le latex ou la mémoire de forme. Si vous essayez pour la première fois un matelas autre qu’à ressorts, il y a un risque que le rendu ne vous convienne finalement pas après quelques nuits. Heureusement, certaines marques de matelas comme Emma proposent la possibilité de tester le produit pendant plusieurs mois afin de se forger une opinion.

Enfin, il permet d’assurer une bonne circulation de l’air, puisque les ressorts ont pour effet de créer de l’espace à l’intérieur du matelas. C’est un point particulièrement agréable en été, lorsqu’il fait chaud ; l’air qui circule permet d’abaisser la température et garantit des nuits plus fraiches.

Article lié : 5 conseils pour retrouver le sommeil

Le latex

Le latex est aujourd’hui réputé dans les matelas pour son confort et sa fraicheur. Il est obtenu à partir de l’arbre à caoutchouc baptisé hévéa. Une fois la sève récoltée, son excès d’eau est enlevé, pour donner au latex sa texture finale. En plus du confort qu’il apporte, ce matériau permet d’éviter tout souci d’odeur.

matelas en latex

La latex se trouve sous deux formes : naturelles et synthétiques. Tandis que la première est plus écologique, elle est également plus onéreuse. La seconde s’option en mélangeant du caoutchouc naturel ave des polymères synthétiques, et si elle est moins chère, elle est aussi plus polluante.

La mémoire de forme

La mousse à mémoire de forme a d’abord été développée par la NASA dans les années 1970. Le but était alors de créer un matériau protecteur pour les sièges des pilotes. Depuis, il a colonisé le domaine civil et se trouve dans nombre de fauteuils, coussins et matelas.

Son gros point fort, c’est le confort et le maintient du corps qu’il offre. La mousse réagit à la pression exercée par chaque zone du corps et s’ajuste afin que le corps soit soutenu au mieux. Une fois la nuit terminée, la mousse regagne ensuite la forme initiale, ce qui la rend idéale pour toutes les morphologies et tous les types de sommeil.

structure d'un matelas à mémoire de forme

Une autre qualité de cette mousse à mémoire de forme, c’est son absorption des mouvements. Lorsqu’une personne bouge, le matelas absorbe les mouvements et vibrations, si bien que l’autre dormeur n’est pas ou peu dérangé.

En revanche, là où le bât blesse, c’est sur la tendance qu’a la mousse à retenir à chaleur, ce qui peut rendre difficile le sommeil durant les périodes de chaleur.

Les hybrides

Il existe également des modèles hybrides, c’est-à-dire qui mixent les technologies vu précédemment. Plus précisément, ils combinent les ressorts traditionnels avec la mousse à mémoire de forme. La proportion des deux dépend d’un fabricant à l’autre. Pour un résultat satisfaisant, visez une épaisseur de mousse d’environ 7 centimètres.

Le point négatif de cette catégorie, c’est son prix, puisque les hybrides sont parmi les plus chers du marché.

Ailleurs sur le web : comment choisir son matelas

Quel matelas selon la position du sommeil ?

En fonction de la position dans laquelle vous dormez, il conviendra de choisir un matelas plus ou moins rigide.

Si vous dormez sur le dos

Pour les personnes dormant sur le dos, l’élément le plus important sera la fermeté et le soutient apporté par le matelas. Si il est trop souple, le corps s’enfoncera et vous risquerez de développer des troubles du dos. Mieux vaut donc viser des modèles relativement fermes.

La mousse à mémoire de forme et conseillée dans ce cas, puisqu’elle a pour effet d’apporter un bon maintient sur l’ensemble du corps et notamment sur la colonne vertébrale.

Si vous dormez sur le côté

Le principal soucis des personnes dormant sur le côté est l’apparition de douleurs au niveau des hanches et des épaules. Afin d’éviter ces problèmes, il est nécessaire de recourir à un matelas plus moelleux, qui permettent de mieux répartir la pression du corps.

Si vous dormez sur le ventre

Dormir sur le ventre est considérée comme la plus mauvaise position pour le corps, notamment elle ne favorise pas une bonne respiration. Mais si vous faites partie de cette catégorie, l’enjeu sera également de mieux répartir le poids du corps sur le matelas. Si il est trop mou, vous risquez d’appliquer une pression plus importante au niveau du torse que sur le reste du corps.

Pour éviter cela, il vous faudra un modèle plutôt ferme, à l’image des dormeurs sur le dos.

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post