Now reading
Col de chemise : que faut-il choisir et pour quelle occasion ?

Col de chemise : que faut-il choisir et pour quelle occasion ?

Méta : Vous avez du mal à savoir quel col correspond à quelle occasion ? Voici quelques repères pour vous aider à faire des choix adaptés !

Le guide des cols de chemises

Toutes les chemises ne se valent pas. Certaines sont adaptées aux grandes occasions et d’autres peuvent se porter en toutes circonstances. Le principal élément qui fait la différence, c’est le col de chemise. Cette partie du vêtement qui n’a cessé d’évoluer à travers le temps définit en effet le style de votre chemise. Quels sont les différents types de col existant ? À quelles occasions les porter ? Et comment bien choisir celui qui vous va ? C’est ce que nous verrons de ce pas !

Les cols de chemise : un large éventail de modèles

Il existe plusieurs modèles de cols, des plus classiques aux plus modernes.

Les cols classiques

Il en existe de plusieurs types :

  • le col français : caractérisé par une ouverture réduite et des pointes rapprochées. Il s’adapte aux différents nœuds de cravate et au nœud papillon ;
  • le col Windsor (ou italien) : il affiche une ouverture prononcée. Le grand espace entre ses pointes permet de porter de gros nœuds de cravate ou un nœud papillon ;
  • le petit col : il ressemble au modèle italien avec des pointes plus courtes.
  • le cutaway : avec une ouverture plus prononcée que la coupe à l’italienne, il convient aux nœuds de cravate larges ;
  • le boutonné américain : fixé à la chemise par des boutons, il est incompatible avec le nœud papillon.

Les cols modernes

Ici, on a :

  • l’inversé : à l’opposé des classiques, il a des rabats qui se replient vers l’intérieur. Il ne nécessite pas une cravate ;
  • le col à épingles : ses deux pointes se relient par une épingle qui soulève légèrement la cravate pour un effet chic ;
  • le col anglais : ses deux rabats sont reliés par des pattes qui se ferment par un bouton. Il se porte avec une cravate de préférence fine ;
  • le col rond : sans pointes, il a des bouts arrondis et se porte simple ou avec un accessoire ;
  • le cassé : droit et court, ce col a des rabats uniquement à l’avant. Il nécessite un nœud papillon ;
  • le tunisien : court sans rabats, typique des chemises d’été. Il se passe de cravate ;
  • le col mao : court sans rabats, il a un léger espace entre ses deux pans. Il ne prend pas de cravate ;
  • le col officier : il est similaire au modèle précédent, à la seule différence que les deux pans se chevauchent.

Quel col de chemise pour quelle occasion ?

Commençons par le plus casual, le col tunisien, il est idéal pour de petites sorties estivales comme une visite de musée. Ensuite, dans le registre décontracté, on a les cols courts comme le mao et l’officier, mais aussi l’inversé. Portés sans cravate, les cols français et italiens s’adaptent à ce style.

Dans le cadre professionnel, tout dépend du dress code en vigueur dans votre milieu. Mais les cols français, italien, américain et cutaway conviennent généralement pour le bureau. Ils seront agrémentés si besoin d’une cravate pour un style plus formel. Le modèle anglais peut être également intégré à votre garde-robe professionnelle.

Pour les occasions de fête, des cérémonies officielles ou des soirées habillées, vous pouvez vous permettre  le nœud papillon avec un col cassé. Vêtement élitiste à la base, on peut toutefois en trouver à des prix raisonnables sur un site comme atlasformen.fr. Le nœud papillon peut également être utilisé pour des occasions moins conventionnelles avec les cols français ou ronds.

Les coupes à l’anglaise ou à épingle conviennent également aux occasions de fête. Avec une cravate, l’épingle de chemise apporte surtout une grande distinction à votre tenue pour les grandes occasions comme un mariage.

Comment choisir le col qui vous va ?

Il est judicieux de tenir compte de votre morphologie pour choisir le col qui vous correspond le mieux.

Un visage rond renvoie une certaine douceur et gagnerait à être rallongé par des cols à pattes prononcées comme la coupe à la française. Pour cette morphologie, un modèle peu ouvert ou un col boutonné est également un bon choix. Le col rond est par contre à proscrire. Ce dernier convient plutôt à un visage anguleux qu’il adoucirait. Un modèle peu ouvert comme le col italien est également ici un bon choix.

Les modèles à grande ouverture et à petites pointes comme le petit col ou le cutaway permettront de rétablir un certain équilibre pour les visages petits, fins ou allongés.

Pour les visages carrés ou triangulaires, une coupe fermée à pointes rapprochées comme le col français les mettra plus en valeur. Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit que plus un visage est allongé, moins les pattes de chemise doivent l’être.

Article lié : le guide ultime de la chemise

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post