Now reading
Se garer à Paris : quel budget, quel emplacement

Se garer à Paris : quel budget, quel emplacement

parking souterrain avec une voiture rouge

Guide pour réussir à bien se garer à Paris, notamment durant les périodes de forte affluence comme les fêtes de fin d’année.

Alors que tout le monde se prépare à célébrer Noël en famille, la capitale sera prise d’assaut à l’occasion des fêtes de fin d’année. Que vous veniez de loin ou de la banlieue proche, si vous prenez la voiture, il y aura un casse-tête auquel vous devrez vous confronter : vous garer.

Stationner et se garer dans la ville lumière peut être un vrai challenge, surtout si l’objectif est de ne pas se ruiner. Il existe en effet de moins en moins de places de stationnement gratuites, et les tarifs augmentent au fil des ans.

Se garer dans la rue

La règle générale pour se garer dans Paris est la suivante : le stationnement est payant du lundi au samedi, de 9 heures du matin à 8 heures du soir. Inversement, la nuit et le dimanche, ainsi que les jours fériés, vous n’aurez pas besoin de passer à l’horodateur.

Concernant les tarifs, il existe deux tarifications différentes. Si vous vous garez dans les arrondissement 1 à 11, le prix sera de 4€ / heure. Pour les autres arrondissements, le montant tombe à 2,40€ / heure.

Les parkings souterrains

Une façon de se garer facilement sans chercher une place durant 15 minutes est de choisir un parking souterrain. Ils accueillent les visiteurs jours et nuits, sont équipés de caméras de surveillance et d’agents de sécurité. Les prix ne sont pas si différents des stationnements extérieures. Il faudra compter environ 2,50€ / heure et 20€ / journée.

Pour être certain de disposer d’une place de stationnement lors de votre arrivée à Paris, vous pouvez réserver à l’avance. Des sociétés comme Interparking proposent ces services, qui évitent de perdre du temps à arpenter les parkings complets.

Article lié : quand faut-il changer son embrayage ?

Les bons plans stationnement

Au total, la capitale ne compte que 2,5% de places de parking gratuites. Elles sont donc particulièrement rares et difficiles à trouver. Mais il existe quelques règles permettant de stationner gratuitement plus facilement.

Tout d’abord concernant les aires de livraison, il est possible d’y stationner gratuitement sur les heures de nuit, le dimanche et durant les jours fériés. Attention toutefois, cette règle ne concerne que les aires de livraison délimités par une ligne continue ou discontinue, mais en aucun cas pour les aires marquées par deux lignes continues.

Ensuite, certaines larges zones sont encore gratuites, il s’agit des suivantes :

  • 12ème arrondissement : les routes entourant et traversant le bois de Vincennes ;
  • 8ème arrondissement : les avenues Montaigne et de Marigny ;
  • 16ème arrondissement : la route de Suresnes, l’allée de Longchamp, l’avenue Gandhi, la route reliant la porte des Sablons à la porte Maillot ;
  • 4ème arrondissement : la place Louis Lépine et le quai du Marché Neuf.

Ailleurs sur le web : retrouvez des conseils auto ici.

Louer une place de parking privé

Beaucoup de parisiens possèdent une place de parking avec l’appartement dont ils sont propriétaire ou qu’ils louent. Toutefois, un grand nombre de ces personnes ne possède pas de voiture. Le réseau de transport à Paris étant très développé, de moins en moins de personnes font le choix d’acheter un véhicule ; ils le louent lorsqu’ils en ont besoin.

Il y a donc un parc de places de parking inutilisées assez important dans la capitale. Si vous prévoyez de rester quelques jours ou plus, vous pouvez louer une place de parking à un particulier. Des sites comme Prends Ma Place ou Parkmatch existent, afin de mettre en relation les intéressés.

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post