Now reading
Pourquoi le jeans ne fait pas professionel ?

Pourquoi le jeans ne fait pas professionel ?

Parce que professionnel signifie implicitement « non manuel ».

Lorsqu’ils furent inventés, les jeans ont été associés aux travaux exécutés par les « cols bleu », qui s’opposent aux « cols blancs ». Pour comprendre le terme de cette expression, il faut passer à l’anglais : les cols bleus, ou blue-collar désignent les travailleurs et ouvriers, portant un bleu de travail. A l’opposé, les cols blancs, ou white-collar, désignant les personnes plus haut placées (que l’on appellerait aujourd’hui cadre) qui portaient justement une chemise blanche.

Certains modèles de chemises aujourd’hui perpétuent ce code du col blanc.

4-336-1-chemise-bleu-col

Pour revenir aux jeans, ils étaient destinés à  des taches salissantes et manuels. Ils leur fallait donc être capable d’être résistant pour tenir le choc sans tomber en morceaux, même porté tous les jours. Les personnes qui les achetaient étaient ceux dont la vie exigeait des vêtements durables. Des marques comme Carhartt se font encore l’écho de cet héritage.

41HWC60GiDL__SX342_

Les pantalons plus habillés (tels ceux de costumes) étaient à l’inverse inutiles pour ceux n’exerçant pas des tâches d’encadrement. Les activités physiques les dégradent, froissent et souillent en quelques instants. Alors pourquoi ne furent-ils pas remplacés par le jeans chez les cols blancs, par commodité ? Parce qu’on touche ici aux codes vestimentaires. Leur fonction principale, et la raison pour laquelle ils sont portés, est de signaler à ceux évoluant dans le même milieu professionnel que vous que vous êtes justement l’un d’entre eux. Plus encore, ils servent à montrer que vous pouvez vous permettre d’acheter des vêtements de relativement bonne qualité, que vous avez les ressources pour les nettoyer et les entretenir, et que vous n’avez ‘t l’intention de faire un travail pour lequel ils ne seraient pas appropriées.

1740550-un-amant-oui-mais-un-riche

En d’autres termes, ce n’est pas les jeans eux-mêmes qui sont le problème ; c’est le sens qu’on leur a donné. Ce constat est d’ailleurs encore bien vrai aujourd’hui.

Mais il n’a plus aucun justification dans notre société moderne. Et le plus drôle, c’est que les jeans d’aujourd’hui vont parfois aujourd’hui à contrepied de leur signification d’il y a quelques siècles : il est désormais courant de trouver des jeans à 150€ et pantalons de costume aux alentours de 50€.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post