Now reading
Le béret à la Peaky Blinders
Cart: 0 Items

Cart Subtotal: 0,00

Views cart Checkout

Le Blog de Monsieur

Le béret à la Peaky Blinders

Focus sur la casquette à la Peaky Blinders, inventée il y 5 siècles et qui connaît aujourd’hui un regain de popularité.

Alors que la série Peaky Blinders continue de passionner les mordus de série, la saison 6 (décalée en raison du Covid) promet au moins deux choses : beaucoup de retournements et un style vestimentaire impeccable. Bien que chaque membre du gang possède un look qui lui est propre, ils possèdent tous un accessoire bien particulier : une casquette, que l’on appelle également béret par abus de langage.

Si aujourd’hui ce terme évoque davantage la casquette de baseball américaine (d’ailleurs appelée baseball cap), la casquette désigne historiquement un chapeau plutôt plat comprenant une visière. Historiquement, le béret ne comprenait, lui, pas de visière, mais on en trouve aujourd’hui beaucoup de modèles qui en arbore une. La frontière entre ces deux accessoires est donc devenue floue. Quoi qu’il en soit, vous pouvez autant adopter pour l’un ou l’autre pour reproduire le style de la série.

A force de le voir sur leur tête à travers les épisodes, ce chapeau connaît un regain de succès auprès des hommes, et pas seulement pour les fans de la série. Alors que les ventes de casquettes ont explosé ces dernières années, ce type de couvre-chef n’est pourtant pas nouveau.

casquette homme Peaky Blinders

Après avoir rapidement passé son histoire en revue, on verra comment bien la choisir. Vous pourrez notamment en trouver chez www.monbeauberet.com

L’histoire de la casquette

L’histoire de la casquette (ou de ce qui est aujourd’hui le béret à visière) commence dans le nord de l’Angleterre, il y environ 5 siècles. A l’époque, ce chapeau rond était conçu dans un seul et même morceau de tissu qui recouvrait une courte visière. En 1571, cet accessoire devint une partie intégrante de la tenue des classes ouvrières ; un loi voté au Parlement sous l’impulsion de la Reine Élisabeth I prévoyait l’obligation pour tous les hommes âgés 6 ans ou plus de porter des casquettes en laine le dimanche, sous peine d’amende.

casquette en laine du 16ème siècle
Casquette en laine du 16ème siècle

Cette loi, qui visait à stimuler la consommation du pays en laine, fut très critiquée et abrogée en 1597. Mais durant ses 26 ans où elle fut en vigueur, la mode de la casquette avait largement eu le temps de s’instaurer. Elle dura durant les 2 siècles suivant, jusqu’au 19ème siècle où les loisirs commencèrent à se diversifier et à se répandre. Des activités comme la course ou le golf ont alors émergé, et avec eux le besoin de s’habiller pour l’occasion. La casquette devint alors un accessoire de mode pour ces sports réservés aux classes aisées, elle était alors souvent fabriquée dans des tissus plus précieux comme le cachemire ou le tweed. Cette casquette plus luxueuse se distinguait également de sa cousine ouvrière par sa construction, elle n’était plus fait dans un seul morceau de tissu mais en cousant 8 pièces ensemble ; elle possédait aussi une structure complète pour plus de maintient et un bouton au sommet.

La casquette (ou béret à visière) fut largement popularisée aux Etats-Unis au début du 20ème siècle grâce à l’immigration irlandaise. Elle prit alors le nom de newsboy cap, en référence aux jeunes garçons qui la portaient alors qu’ils vendaient leurs journaux. Durant les années 20, cette casquette était ainsi devenue un must have pour l’ensemble des classes sociales, autant pour le roi Edouard VIII qui s’en fit fabriquer avec son motif Prince de Galles que pour le désormais célèbre gang des Peaky Blinders.

les membres du gang peaky blinders
Stephen McHickie, Thomas Gilbert et Ernest Bayles, les membres historiques des Peaky Blinders

Durant la suite du 20ème siècle, la casquette tomba plutôt en désuétude, sauf chez des célébrités comme Guy Ritchie, Jason Statham ou Justin Timberlake. Mais aujourd’hui, la casquette semble connaitre une seconde vie grâce à la série Peaky Blinders.

Article lié : Le style de Peaky Blinders

Comment bien choisir sa casquette

Pour bien choisir votre béret et intégrer dans votre style ce petit je-ne-sais-quoi british dans votre look, voici quelques conseils.

Commencez par choisir la bonne taille. Comme pour tout accessoire ou vêtement en général, si elle est trop grande ou trop petite, le résultat ne sera pas réussi. Une casquette traditionnelle doit tomber sur la tête comme une casquette de baseball, c’est-à-dire tomber naturellement autour du crane sans trop serrer. Il faut que la casquette tienne bien en place tout en faisant attention à ce que vous puissiez glisser un doigt entre vos cheveux et le tissu.

casquette pour homme

Pour le style, pariez sur les casquettes classiques pour un effet intemporel dont vous ne vous lasserez pas. Vous pouvez vous permettre quelques motifs discrets comme un Prince de Galles, mais mieux vaut éviter les casquettes aux aux couleurs trop marquées ou les casquettes en patchwork. Pour le tissu, visez de la laine, du coton ou du tweed ; un tissu synthétique viellerait mal et risquerait de vous faire transpirer.

Article lié : le style de Thomas Shelby

Quelques règles de bienséances avec un chapeau

Porter un béret (ou n’importe quel chapeau) aujourd’hui est une signature de style. Mais à l’époque, c’était plutôt une nécessité sociale, ce chapeau faisant partie de l’accoutrement attendu. C’était autant vrai chez les classes aisées qu’ouvrières. Il y avait cependant quelques règles à observer, que vous pouvez choisir de suivre pour perpétuer la tradition. Il s’agissait notamment de retirer son chapeau lorsque vous étiez présenté à quelqu’un ou pour présenter une marque de respect lorsque vous rentriez chez quelqu’un. Enfin, le fait de lever son chapeau est une façon de dire merci ou de montrer sa reconnaissance, généralement à l’attention d’une femme.

Voila, vous savez maintenant comment choisir et porter le béret à la Peaky Blinders. Hormis cet accessoire, quel est pour vous le plus emblématique de la série ?

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post