Now reading
Compléments alimentaires : une bonne idée ?

Compléments alimentaires : une bonne idée ?

Alors qu’on trouve aujourd’hui beaucoup de compléments alimentaires sur le marché, il est facile de s’y perdre. Pour qui sont-ils destinés ? A quelles occasions les réserver ? A l’inverse, peuvent-ils être dangereux ? Voici les recommandations à suivre pour profiter de leurs bienfaits sans danger.

Que sont les compléments alimentaires ?

Les suppléments alimentaires ont pour but de fournir à l’organisme des nutriments que l’on ne consomme habituellement pas en assez grande quantité. Il s’agit concrètement de vitamines, de minéraux, d’acides aminés ou encore d’acides gras que l’on retrouve sous forme de pilules, capsules, tablettes ou encore en flacon. Ils se déclinent en concentration plus ou moins élevées.

Le corps humain a besoin d’une certaine de dose chaque pour fonctionner normalement. Contrairement à une idée reçue, une dose plus importante n’est donc pas toujours une bonne chose pour l’organisme. A tel point que certaines substances peuvent provoquer des effets secondaires indésirables voire devenir dangereuses pour la santé. Avant d’en consommer, il est donc indispensable bien savoir ce que vous ingérer en fonction de votre organisme. Les notices peuvent fournir à cet effet des informations importantes.

La consommation de compléments alimentaires, dans le cadre d’un régime ou de façon régulière, varie beaucoup en Europe. A titre d’exemple, elle est répandue en Allemagne et au Danemark où respectivement 43% et 59% de la population déclarent en prendre. A l’inverse, l’Irlande et l’Espagne sont moins concernés (avec 23% et 9%).

Quand consommer des compléments alimentaires ?

Il est important de commencer par rappeler que les compléments alimentaires ne peuvent pas se substituer à un régime alimentaire équilibré. Si ce dernier est optimal et contient beaucoup de fruits et légumes, des graines complètes, des protéines et des sources de gras non saturés, vous devriez naturellement absorber tous les nutriments dont votre corps a besoin. Dit autrement, une alimentation saine est primordiale et souvent suffisante.

Il existe cependant des cas où il est difficile de fournir à l’organisme tout ce dont il a besoin. C’est par exemple le cas pour les femmes enceintes, lors de régimes ou encore pour les personnes soumises à des obligations alimentaires particulières.

De plus, en raison de nos modes de vie actuels, tout le monde ne parvient pas à maintenir un régime alimentaire équilibré. Des études européennes ont notamment montré que plusieurs nutriments sont généralement consommés en quantités non suffisantes pas la population. Il s’agit notamment de la vitamine C, vitamines D, de l’acide folique, du calcium ou encore du selenium.

Plus précisément, les études ont montré une consommation insuffisante de fer parmi les adolescentes au Danemark, en France, en Pologne, en Allemagne et au Royaume-Uni. Cette catégorie de population étant particulièrement concernée par les régimes alimentaires, il faut donc veiller avec précaution à ce que l’apport de fer ne soit pas impacté par ce dernier et si besoin recourir aux compléments.

De plus, d’autres recherches ont montré que 50% à 70% des européens ont un apport de vitamine D insuffisants. Cette dernière ne dépendant pas que de l’alimentation mais aussi de l’exposition aux UV, les compléments peuvent être un réflexe adéquat, notamment lorsque les saisons ne sont pas ensoleillés.

Les bénéfices de compléments alimentaires

En fonction de votre mode de vie et notamment si vous avez recours à des régimes alimentaires particuliers, les nutriments pourront vous apporter ce que vous n’ingérez pas naturellement via votre alimentation. Vous pouvez consulter cet avis sur Brulafine.

Voici à quoi peuvent servir les compléments alimentaires dans ce cas.

Le calcium est la vitamine D permettent de maintenir les os en bonne santé et à éviter la perte de masse osseuse.

L’acide folique permet de réduire les facteurs de grossesses à risques.

Les oméga 3, qui sont des acides gras obtenus à partir de poissons, permettent de diminuer les risques de maladie cardiaque.

Les vitamines C et E, ainsi que le zinc ou encore le cuivre aident à ralentir la dégradation de la vision pour les personnes soufrant de dégénérescence maculaire liée à l’âge.

1 Comment

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post