Now reading
CBD et inflammations : qu’en dit la science ?

CBD et inflammations : qu’en dit la science ?

Une tête de cannabis tenue dans une main de femme sur fond rose er bleu

Plusieurs études ont été menées sur l’effet anti-inflammatoire du CBD. Tour d’horizon des conclusions, notamment chez l’Homme.

Une inflammation, ou une réponse inflammatoire, est un outil du système immunitaire lorsqu’il détecte une menace. Si les inflammations de courte-durée aident le corps à combattre les bactéries, virus et autres éléments étrangers, les inflammations chroniques sont plus problématiques et peuvent mener à d’autres pathologies plus graves.

L’inflammation s’accompagne souvent d’une douleur, de rougeurs, d’une sensation de chaleur et d’un gonflements de la zone concernée. D’un point de vue médical, elle se traite à l’aide de médicaments anti-inflammatoires qui comprennent ou non des composés à base de stéroïdes. Le principal écueil avec ces médicaments, c’est qu’ils peuvent avoir des effets secondaires.

Afin d’éviter ceux-ci, certains promeuvent le recours préventif à une diète particulière ou encore en consommation certains produits, comme le CBD. Une étude pointerait l’efficacité de cette molécule contre les inflammations, mais le consensus scientifique n’est pas encore atteint.

Illustration scientifique d'une molécule de CBD sur fond d'huile de CBD sortant d'une pipette

Comment le CBD pourrait réduire les inflammations

Selon une étude (en anglais) qui reste à confirmer, les cannabinoïdes possèderait un pouvoir anti-inflammatoire. Ses effets seraient démontrés dans des tests cellulaires ainsi que chez le rat. Cependant, d’autres études sont nécessaires, notamment chez l’humain pour le confirmer.

L’inflammation est un processus complexe qui implique plusieurs signaux émis notamment par les cellules du corps. En simplifié, le corps a recours à des molécules que l’on appelle icosanoïdes qui permettent de lancer le process de l’inflammation. Or le CBD pourrait permettre d’inhiber une enzyme icosanoïde appelé COX2, réduisant ainsi la réponse inflammatoire. Certains médicaments comme l’Aspirin ou l’Advil ont notamment comme fonction de cibler cette enzyme COX2, le CBD pourrait ainsi remplir la même fonction.

Le CBD permettrait également de jouer sur les cytokines, une autre classe de molécules qui déclenche une réaction inflammatoire.

Article lié : le CBD peut-il aider à arrêter le cannabis ?

CBD et inflammation chez l’homme : l’état de la science

Les inflammations peuvent entrainer chez l’homme des maladies plus graves, comme l’asthme, des allergies, la maladie de cœliaque (intolérance au gluten), ou encore d’autres maux. La question se pose donc de savoir le CBD pourrait être un traitement préventif efficace chez l’homme. On en trouve aujourd’hui très facilement en boutique ou sur le Net via des sites spécialisés comme Dundees CBD shop.

A ce jour, les études menées pointent plutôt vers une réponse positive, mais doivent encore être confirmées. Concrètement, l’état de la science est le suivant.

En 2008, une étude menée sur des souris a révélé que la molécule CBD permettait de prévenir l’apparition du diabète de type 1, qui est une maladie auto-immune qui dégrade notamment le pancréas. Une autre étude de 2013 là encore menée chez la souris a conclu que le CBD pouvait avoir des effets bénéfiques contre les effets néfastes de l’inflammation dans le cas d’une sclérose en plaques.

Chez l’homme, une revue de 2013 pointait le CBD comme une solution possible contre les maladies liées à l’inflammation du système digestif (comme la maladie de Crohn). Cependant, un essai clinique mené en 2017 a pointé l’absence d’effets néfastes du CBD, mais également l’absence d’effets positifs. Les auteurs de l’essai ont toutefois pointé que les résultats de leur étude pouvait être lié à la quantité réduite des doses de CBD ou encore au faible nombre de patients retenus.

L’état de la science est donc encore à affiner.

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post