Now reading
Le style du… Normcore.

Le style du… Normcore.

Normcore

Normcore, le normal version hardcore.

Normcore, c’est un terme dont on va entendre beaucoup parler. Non, il ne s’agit pas d’un nouveau genre de musique ou du dernier smartphone né, mais d’un style vestimentaire qui fait du bruit.

Normcore est en fait un mot composé des termes « normal » et « hardcore ». Intuitivement, vous aurez compris qu’il s’agit de pousser le fait de s’habiller de façon « normale » (ou casual) à l’extrême. C’est à ce moment de la réflexion que le doute nait : est-il possible, voire même concevable, d’être normal à l’extrême ? Ces deux termes ne sont-ils pas fondamentalement opposés ?

Pas forcément.

normcore

Normal is the new cool

Ce mouvement n’a été que récemment repéré, il n’a en effet été repéré aux Etats-Unis qu’en février 2014, dans un article du New York Mag. Le constat qui y est fait est que la nouvelle grande tendance aux US consiste à s’habiller avec un non-style. Autrement dit, enfilez une paire de baskets, une grosse paire de chaussettes blanches, un jeans et un pull.

Cette tendance prend à rebours les buts avoués et actuels de la mode : se distinguer. Chacun à sa façon cherche habituellemet à se créer son image personnel, à s’individualiser – il ne s’agit pas de crier sa différence au visage de tous mais bien de se créer sa petite griffe personnel. Le normcore prend le contrepied et cherche justement l’indifférence vestimentaire. Les signes distinctifs vestimentaires s’effacent.

Le non-style n’est toutefois que d’apparence : le normcore est également (comme tout style vestimentaire) un état d’esprit. Et celui-ci est en fait bien défini. Le normcore, c’est un peu la forme qui contredit le fond : je cherche volontairement à m’habiller comme tout le monde pour ne justement pas faire comme tout le monde. Tout se joue sur la conscience de ce que l’on fait.

normcore

 

Le normecore, hipster 2.0

Le normcore est né d’un paradoxe : celui que connait notamment le hipster actuel. Pour une séance de rattrapage sur ce phénomène, je vous conseille la lecture de cet article sur le style du hispter précédemment écrit. Ce paradoxe peut se résumer ainsi : si tout le monde recherche la singularité, il n’y en a plus par nature. Le hispter cherche en effet à se distinguer des autres et à prendre à contre-pied les grandes tendances. Mais puisque le style hipster lui-même est devenu une tendance (notamment via les compagnes de The Kooples), il rentre de facto dans ce qu’il cherche à fuir. Il y a donc paradoxe.

En d’autres termes, il cherche à éviter le mainstream mais en devient un courant lui-même. Il lui faut donc se réinventer. Le normcore est la nouvelle étape, pour les hipster purs, de cette évolution.

Il consistera à abandonner la quête de la singularité vestimentaire afin de ne se servir de son style qu’en fonction des évènements. Vous allez faire un tour à la mer ? Prenez votre marinière. Vous allez jouer au tennis ? N’oubliez pas votre polo.

Un gros point positif qu’il faut ainsi noter, avec ce nouveau style, c’est qu’il n’y a plus de compétition dans l’apparence. Nous prenons conscience que nous ne sommes qu’une personne parmi 7 milliards. On se voit ainsi comme partie prenante d’un ensemble que nous ne pouvons même pas concevoir.

 

Les icones du normcore

Si il y a bien une personne qui vient à l’esprit avec la lecture de ces lignes, c’est bien Steve Jobs. Jeans regular, New Balance et pull à col roulé, il devient ainsi l’icone du normcore.

 

stevejobs

steve-job-sourcesmartaddict

steve-jobs-dreamed-of-icar

Plus généralement, les grands dirigeants américains, qui pour leur image publique préfère apparaitre simplement vêtu, sont des normcores en puissance. Mark Zuckerberg rentre par exemple dans cette catégorie.

mark-zuckerberg-fashion-Clothes-Wardrobe

 

Le Normcore, sans avenir ?

Au final, le normcore est un nouveau mouvement né en réaction de ceux déjà existant. Si sa philosophie est claire, une question reste quant à son avenir : style durable ou passage éphémère ? La tendance actuelle pousserait plus à la seconde option. GAP avait en effet centré sa dernière campagne sur le thème du « habillez-vous normlement » (« dress normal »). La marque a vu ses ventes chuté depuis, comme le rapporte Slate. Les ventes ont chuté de 3% en septembre 2014, 7% en octobre et 4% en novembre.

 Il semblerait que l’on aime pas s’habiller comme tout le monde.

5 Comments

  1. Hervé décembre 15, 2014

    Autant ce concept de normcore a une vraie raison d’être, autant il est difficile de l’illustrer. Quant à s’y essayer…

  2. Cédric décembre 16, 2014

    Personnellement, j’ai tenté une fois de m’habiller en « normcore », mes amis n’ont absolument pas compris ce que j’avais fait, ils ont juste pensé que j’étais habillé comme « pour traîner un dimanche ». Dur dur d’être normcore…

  3. Montagut janvier 12, 2015

    On parle de plus en plus de cette tendance, dont je ne suis pas particulièrement fan….
    Marie.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>



You May Interested

IMG_7222
IMG_7222
meilleures box masculines