Now reading
Zara : vue de l’intérieur.
Cart: 0 Items

Cart Subtotal: 0,00

Views cart Checkout

Le Blog de Monsieur

Zara : vue de l’intérieur.

 

Zara : vue de l’intérieur.

 

Zara fait partie des enseignes les plus connues et fréquentées en matière de vêtement. Si l’on connait bien sa façade, que se cache-t-il derrière ? J’ai rencontré un ancien designer de la marque (qui gardera l’anonymat) pour en discuter.

Plongée dans les coulisses de la marque.

 

 zara-homme-collection-hiver-2013

 

I. Le travail de designer chez ZARA.

Etre designer chez Zara est un travail difficile et exigent, et de plus en plus ces dernières années. Entre 6 000 et 10 000 produits différents sont designés chaque année (à titre d’exemple, H&M en crée entre 2 000 et 3 000 et GAP autour de 1 500 par ans). Le travail demandé est donc beaucoup plus important dans cette enseigne.

Lorsque l’on commence chez Zara, on rentre dans le « Cube ». Cette expression désigne en fait le QG stratégique qui comprend un petite troupe de designers qui se répartissent en équipes. Celles-ci travaillent dans un même endroit et se voient assigner des missions via des ordinateurs qui déterminent quelle est ou quelle devrait être la tendance.

Les locaux sont aménagés, il y a ainsi des espaces de travail comprenant des machines de coutures, des mannequins et tous les outils matériels et informatiques nécessaires. L’informatique occupe justement une place importante dans le travail. Des logiciels sont là afin de présenter une description sommaire de ce qui doit être designé et de la façon dont cela doit être fait. Sont également indiqués les coloris et stocks disponibles dans les centres de production afin de pouvoir gagner du temps (car il faut aller vite).

Une fois que les équipes ont terminé leurs tâches, les supérieurs désignent le meilleur travail parmi les équipes et assignent une nouvelle mission. Plusieurs fois par an, les équipes sont dissoutes et reformées.

Afin de pouvoir progresser dans ce milieu, il est nécessaire d’acquérir assez d’expérience et d’avoir été désigné régulièrement comme ayant accompli le meilleur travail. C’est là qu’on vous propose d’occuper un poste supérieur. Pour ceux qui ne sont pas désignés comme ayant rempli le meilleur travail, ils ne sont pas reconduits après plusieurs essais. C’est un univers où les meilleurs créateurs uniquement peuvent accéder au rang supérieur tandis que ceux qui ne sont pas jugés suffisant sont remplacés.

Le but de ce management est simple : maintenir les équipes designers jeunes et désireux de réussir. Passer chez Zara est une ligne qui ne s’oublie pas sur le CV, elle montre que vous êtes bien formés et capables de surmonter la pression.

 

zara-masculina

 

II. La politique commerciale de ZARA.

Une localisation optimale.

Zara cherche en permanence à occuper les meilleurs endroits possibles en ville, à être dans les rues les plus fréquentées. Et en effet, il y a toujours un Zara dans les rues très passantes.

Moins de publicité, plus d’aménagement.

Zara ne fait que très peu de publicité, sauf périodes de soldes. Le budget marketing est en effet très réduide. En réalité, les fonds passent beaucoup dans les magasins, la marque a réussi à développer un savoir-faire dans l’aménagement de leurs magasins (à l’image d’Apple) en créant des jeux de lumières et des grands voluments mettant en valeur leurs produits (ce qui peut parfois être trompeur).

Des collections renouvelées en permanence.

Comme dit plus haut, Zara maintient un haut rythme de création de nouvelles pièces. Ainsi, une nouvelle collection sort toute les 6 semaines. Les consommateurs sont ainsi poussés à revenir très régulièrement afin de les découvrir.

Des collections copies.

Les produits de chez Zara sont très demandés parce qu’ils copient souvent les modèles des grands créateurs et designers, dès qu’un produit fait succès, on peut être sûr qu’il se trouvera sur les étales de Zara 6 semaines plus tard.

 

Zara, c’est au final tout un modèle. Fort de son succès, la marque commence à faire des exemples puisque H&M imite désormais ce modèle économique. Le copieur est copié.

1 Comment

  1. Isabelle de Guinzan 26 septembre 2014

    Intéressant ! J’avais peur de découvrir quelques horreurs, mais finalement rien de très surprenant.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post