Now reading
Peut-on porter des babouches ailleurs qu’en vacances ?

Peut-on porter des babouches ailleurs qu’en vacances ?

La babouche est une chaussure que l’on réserve souvent aux vacances. Souvent négligée, elle a pourtant été reprise par les plus grands créateurs. On fait le point à travers ce guide sur ce qu’est une babouche et sur les différentes façons de la porter.

C’est un accessoire incontournable si vous voyagez au Maroc, et il y a fort à parier que vous vous verrez vous en faire proposer beaucoup si vous traversez un souk. La babouche est une chaussure traditionnelle marocaine qui est souvent associée aux vacances et aux séjours en Afrique du Nord. Pourtant, ce soulier (plébiscité par Yves Saint Laurent) trop souvent négligé n’est pas réservé qu’aux vacances de l’autre côté de la Méditerranée.

Si vous avez eu la chance de faire un tour dans les dédales de Marrakech ou de Fez, il y a de bonnes chances que vous soyez déjà revenu avec une paire de babouches. Paire qui a a probablement depuis peu bougé du placard où vous l’avez rangé. Cette chaussure se reconnaît à son bout pointu, sa construction en cuir peu rigide et sa couleur généralement vive.

Une rapide histoire de la babouche

Selon la légende, la babouche serait apparue au 12ème siècle au Vietnam, à une époque où les maitres obligeaient les esclaves à porter des chaussures comprenant des semelles très fines. Le but était simple : le terrain étant particulièrement accidenté là où ils vivaient, ces chaussures étaient censées les décourager de toute envie d’évasion.

Il fallut attendre le 17ème siècle pour que les babouches telles que nous les connaissons aujourd’hui fassent leur apparition. On les trouvaient alors aux pieds des colons Français ainsi que des indigènes qui avaient fait fortune. Elles tirent d’ailleurs directement leur nom de l’Arabe babush. C’est le créateur passé à la postérité Yves Saint Laurent qui s’est pris d’amour pour ces chaussures, il déambulait ainsi régulièrement avec dans son jardin de Marrakech, lui aussi devenu célèbre. Saint Laurent a ainsi ouvert la voie à la réinterprétation de cette chaussure.

La relative popularité de la babouche et de ses dérivés n’est pas une si grande surprise que ça. Elle est relativement confortable, facile à enfiler et à retirer et se prête ainsi très bien aux mois d’été. On trouve aujourd’hui tant des modèles classiques que des slippers inspirés de la babouche.

Depuis le milieu des années 2010, la babouche signe son retour, notamment chez les grandes maisons de mode. Céline a ainsi relancé sa mode, suivie par Dolce & Gabbana, Balenciaga ou encore Bottega Veneta, sans oublier Acne et APC.

Comment porter des babouches

La babouche homme possède un esprit été et vacances. C’est le soulier décontraction par excellence. Si elles peuvent s’associer avec un grand nombre de vêtements, il y a tout de mêmes certaines pratiques à éviter.

Ce qu’il faut éviter

Il y a plusieurs pièges à éviter avec une paire de babouches. Le premier, c’est de les accorder avec des vêtements qui ne collent pas à leur esprit. Concrètement, il faudra éviter tout ce qui rime avec froid et vêtements d’hiver. C’est-à-dire les pulls épais, les pantalons en laine, les écharpes, etc.

Le second écueil à éviter, c’est de porter des vêtements trop formels. La babouches sont en soit très casual, c’est-à-dire détendues. Elles ne s’accorderont donc pas avec un costume ou tout autre habit de cérémonie. Si vous vous rendez dans un endroit exigeant un dress code soigné, mieux vaudra éviter de prendre ces chaussures.

Inversement, il faudra aussi éviter de choisir des vêtements trop détendus, comme un jogging ou un jean mal taillé. Comme les babouches ont un style détendu, il faut essayer de contrebalancer un minimum cet effet avec d’autres vêtements bien coupés et (légèrement) plus habillés, comme un chino.

Le troisième piège à éviter, c’est de porter dans un style qui ne leur correspond pas. Concrètement, évitez de porter des chaussures si vous avez de construire un look business, street ou workwear.

Ce qui est permis

Maintenant, vous savez qu’il faut éviter d’un côté les habits trop formels et de l’autre côté ceux trop détendus. Cela signifie que pour porter des babouches, il suffira de choisir des pièces qui se situent entre les deux.

Concrètement, vous pourrez tenter plusieurs styles :

  • Casual : associez avec vos babouches un chino / un pantalon en lin / un short non ample et un t-shirt ou un henley.
  • Smart casual : pour un style un peu plus travaillé, choisissez un chino ou un short non ample et ajoutez un chemise en lin. Vous pouvez aussi prévoir un pull léger pour le soir, lorsque la température redescendra. Les babouches apporteront une touche plus détendue à l’ensemble.

De façon générale, vous pouvez retenir comme ligne de conduite que les babouches sont (dans l’esprit) assez similaires aux espadrilles. Si vous estimez que ces dernières sont cohérentes avec le look que vous essayez de composer, il y a de fortes chances que les babouches le soient aussi.

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post