Now reading
Comment assurer une moto de collection ?

Comment assurer une moto de collection ?

moto de collection

Guide sur l’assurance moto de collection : comment obtenir un certificat d’immatriculation pour un véhicule de collection, pourquoi cette assurance est intéressante et quelles extensions sont à prendre en compte.

En matière de style sur la route, les motos de collection sont un bon outil pour vous donner de l’allure. Si vous avez une passion pour les modèles de collection, ou des deux-roues à l’esprit vintage, il faut savoir choisir la bonne assurance. Dans cet article, je vous dévoile ce qu’il y a savoir, pour que style et assurance riment lorsque vous roulerez avec votre moto de collection.

Le certificat d’immatriculation pour un véhicule de collection

Il est nécessaire d’effectuer quelques démarches pour que votre moto soit reconnue comme un modèle de collection. La bonne nouvelle, c’est que c’est assez simple. Le Code de la route précise qu’il suffit que votre engin soit âgé de plus de trente ans. S’il date au maximum du début des années 1980, vous pouvez effectuer votre demande de certificat d’immatriculation pour une moto de collection.

Comme pour toutes les démarches relatives aux véhicules, c’est en préfecture qu’il faudra vous rendre. Il vous sera alors demandé de fournir quelques documents : une demande de certificat d’immatriculation, le précédent certificat d’immatriculation ou tout autre document prouvant la propriété de la moto, une pièce d’identité, un justificatif de domicile et enfin un contrôle technique de moins de deux ans.

L’assurance pour une moto de collection

Si vos démarches pour obtenir le certificat ne sont pas encore terminées, pas de panique, il faut savoir que les compagnies d’assurances ont des règles différentes de l’une à l’autre, et n’exigent pas toutes que vous disposiez du certificat pour assurer votre moto en tant que modèle de collection.

De façon générale, les assureurs n’exigent pas tous que votre moto soit âgée d’au moins trente ans, d’autres critères peuvent rentrer en ligne de compte comme la rareté de votre engin. Cependant, ils posent généralement comme condition que vous disposiez d’au moins un autre véhicule ; l’utilisation de la moto d’occasion étant réservée aux loisirs, c’est-à-dire aux ballades et petits trajets. Selon les compagnies, certaines vous demanderont également un âge minimum, la possession du permis depuis un certain temps défini ou encore un nombre de kilomètres maximum annuel à ne pas dépasser.

Vu ces contraintes, quel est l’intérêt de souscrire une assurance moto de collection ? La réponse est simple, mais efficace : le prix d’une assurance deux-roues est souvent bien moins élevé que celui d’une assurance classique. Cela s’explique notamment par le fait que les conducteurs de modèles de collection sont considérés comme plus prudents, et sont donc moins à risque. Les assurances leur proposent alors une tarification plus favorable.

Le second avantage de l’assurance moto de collection, c’est le montant généralement plus élevé des remboursements en cas de sinistre. Pour les motos traditionnelles, le remboursement est opéré par référence à la cote argus du modèle. Si votre moto est considérée comme étant de collection, cette référence n’est pas faite, ce qui signifie souvent des indemnisations plus élevées.

moto de collection Harley Davidson

Les bonnes extensions d’assurance pour une moto de collection

La garantie de base d’une assurance s’appelle l’assurance au tiers, et correspond aux garanties minimums auxquelles vous êtes obligé de souscrire par la réglementation. Si vous roulez sur un deux-roues sans assurance, vous êtes passible d’une amende de 3 750 €. L’assurance au tiers (aussi appelée responsabilité civile) couvre les dommages que vous pouvez causer aux autres personnes (dont votre passager) avec votre moto.

Vous pouvez également choisir de souscrire des garanties supplémentaires, comme le prêt du guidon, qui permet de couvrir un autre conducteur occasionnel, et la protection juridique, qui consiste pour l’assurance à prendre en charge les frais d’avocats et de procédure en cade litige. Vous pourrez également trouver la garantie vol, incendie et tempête, ainsi celle des dommages en cas d’accident de circulation, qui vous couvre en cas de sinistre (responsable ou non) si le tiers est identifié. La garantie accidents corporels du conducteur est également à envisager, elle couvre les dommages corporels que pourrait subir le conducteur, même si ce dernier est responsable de l’accident.

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Scroll down to load next post