Now reading
Maitriser l’art du Layering

Maitriser l’art du Layering

maitriser-layering-habillement-homme

Maitriser l’art du layering

Je suis habituellement un adepte plutôt modéré des anglicismes, mais je n’ai pas trouvé de traduction adéquate pour le layering. Ce terme désigne le fait de superposer plusieurs couches de vêtements et d’accessoires dans un look (oui, j’aurais pu dire tenue).

Ni simple, ni compliquée, la maitrise de cette pratique demande de suivre quelques règles qui, si elles sont respectées, garantissent un look réussi et qui se démarque. Il ne suffit en effet pas d’empiler les vêtements : il faut réfléchir aux matières, aux tissus et aux couleurs afin que le résultat soit probant.

La période hivernale approchant et le mercure diminuant, la multiplication des couches de vêtements s’annonce. Il est donc grand temps de s’initier à cette pratique (bien qu’en réalité, le layering puisse s’exercer toute l’année en adoptant d’autres matières et types de vêtements).

Les bases du layering

C’est une technique de style vestimentaire qui consiste à créer un look fait de vêtements superposés sur d’autres vêtements. Ou en d’autres termes, c’est l’art de savoir s’habiller couche par couche. Aucune pièce n’est laissée au hasard, chacune d’elle jouant son rôle dans le look final.

Afin d’éviter de ressembler au bonhomme Michelin, où à un clown (lequel est le pire ?), retenez ces deux règles primordiales :

  • Commencez par les couches fines en allant vers les plus épaisses ;
  • Commencez par les tons clairs en allant vers les plus sombres.

Cela permet de vous assurer que les vêtements les plus légers (et donc fragiles) sont portés près de votre corps (et donc vous vont), et que les plus lourds et résistants vous protègent des conditions extérieures. En plus, libre à vous de retirer les pièces les plus chaudes lorsque la température remonte ou que vous rentrez dans un endroit chauffé.

Stylé et pratique, voici les deux maitre-mots du layering.

Comment pratiquer le layering

L’art du layering demande de suivre quelques principes. Loin d’être compliqués, ils ne sont qu’au nombre de quatre.

Prêtez attention aux matières

Avant de créer votre look, il est important de considérer (même rapidement) chaque pièce pour en noter la matière. Le but ? Rappelez-vous la première des deux règles de base : commencez par les couches fines en allant vers le plus épais.  Le but est certes pratique, mais aussi esthétique.

Commencez par reconnaitre la matière utilisée : coton, laine, soie, denim, etc. Ensuite, prêtez attention au tissage : un coton peut être plus ou moins épais ou plus moins lourd. Cette opération peut sembler compliquée, mais en réalité elle ne l’est pas. On s’aperçoit par exemple facilement que le coton d’un t-shirt est plus léger que celui d’un sweat ou d’une veste.

Lorsque vous enfilerez vos couches de vêtements, vous pourrez ainsi facilement aller des plus fines vers les plus épaisses.

maitriser-layering-habillement-homme-2

Variez les textures

Varier les textures signifie simplement ajouter dans votre look différentes types de tissu. Cela permet d’y ajouter facilement de la profondeur et des variations de tons. Si vous décidez de ne porter qu’un seul tissu (comme du coton), cela n’est pas un problème : il peut être tissé et traité de façons très différentes, pensez alors à en incorporer de plusieurs sortes dans votre ensemble.

Si vous choisissez de porter un style casual ou casual chic et à moins que vous ne portiez un costume, il est très important de varier les textures. Et particulièrement dans le cas d’un look monochrome ou neutre. Les looks couleurs terres ou noirs de la tête au pied demandent de la variation dans les textures. Dans le cas contraire, au mieux, vous aurez l’air d’un ninja. Au pire, vous n’aurez aucun style.

Article lié : Comment porter un look noir

Article lié : Comment porter des couleurs neutres

maitriser-layering-habillement-homme-4

Alternez les couleurs et les motifs

Le layering permet aux amateurs de couleurs de porter plusieurs teintes de couleurs ainsi que des imprimés forts dans un seul et même look.  Pour les timides, il signifie aussi que vous pouvez tenter des pièces fortes tout en les atténuant en les portant sous d’autres pièces plus discrètes. C’est un moyen facile de faire un premier pas hors des sentiers battus de l’habillement masculin.

Si vous portez des vêtements de couleur, intercalez toujours les pièces neutres entre chaque pièce de couleur. Ne partez pas d’office dans des tons sombres pour les couleurs neutres, des teintes claires feront également très bien le travail et ajouterait une touche de fraicheur à l’ensemble.

Si vous décidez de porter des imprimés sur des imprimés, les motifs doivent être de taille différentes et rester visuellement relativement discrets.

maitriser-layering-habillement-homme-3

Pensez aux accessoires

Les détails font toute la différence. C’est notamment vrai dans la pratique du layering. Des grandes écharpes aux gants en cuir en passant par les lunettes, les accessoires permettent d’ajouter de la personnalité à un look.

Il ne faut évidemment pas trop en faire, porter une écharpe + un bonnet + une paire de lunette + un cache-oreille risque de vous faire ressembler à espion qui tente de cacher son identité dans un mauvais film de série B.

Les précédentes règles s’appliquent toutes aux accessoires : variez les textures, les motifs et les couleurs.

maitriser-layering-habillement-homme-6

Alors, prêt à empiler les vêtements ?

 

Un autre article sur le sujet : Les bases du layering

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>