Six erreurs à ne pas commettre avec un costume

6 erreurs à ne pas commettre avec un costume

Six erreurs à ne pas commettre avec un costume

 

Accrocher un nouveau costume dans son dressing fait partie des grands plaisirs de la vie. Si il vous va bien et qu’il est de bonne qualité, il vous rendra confiant et plus sûr de vous. Car il ne faut jamais oublier que le style est certes une question d’habillement, mais également d’attitude.

Il y a toutefois certaines erreurs à ne pas commettre, au risque de ruiner les effets bénéfiques de votre nouveau costume.

Erreur n°1 : ne pas couper les croisillons au dos de la veste

Le dos d’une veste est généralement pourvu d’une fente centrale (tradition italienne) ou de deux fentes latérales (tradition anglaise). Comme de nombreux détails que l’on retrouve sur les vêtements, ils sont l’héritage du temps où le costume se portait en temps qu’uniforme. Ces fentes pour but de permettre de s’asseoir sur une selle sans que la veste se plie.

Que vous soyez adepte d’une ou deux fentes, elles seront toujours cousues avec un petit croisillon de tissu. Il permet que le tissu ne se froisse pas lors de son transport et de sa suspension sur un cintre.

Mais une fois que vous avez acheté votre costume, pensez à ôter ce croisillon. Sinon, la veste ne vous siéra pas, puisque le tissu ne bougera pas librement autour de votre taille. Vous donnerez alors l’impression d’être coincé dans votre costume.

6 erreurs à ne pas commettre avec un costume

 

Erreur n°2 : couper les coutures des poches

Lorsque vous avez acheté votre premier costume, vous avez du remarquer que les coutures des poches sont cousues, empêchant ainsi qu’elles soit ouvertes. Tout comme les croisillons sur les fentes, leur but est d’empêcher le tissu de se froisser, il reste ainsi bien étendu à plat.

Mais lorsque vous essayerez de ranger vos clefs dans votre poche, vous serez ainsi tenté de couper cette couture pour rendre vos poches fonctionnelles. Ne le faites pas, laissez les scellées.

Pourquoi ? La raison est simple : si vous vous autorisez l’emploi de ces poches, vous serez tenté d’y mettre toute un arsenal d’accessoire (portable, portefeuille,…), voire vos mains, ce qui détendra le tissu.

Vos poches doivent rester un terrain neutre vierge de toute colonisation.

6 erreurs à ne pas commettre avec un costume

Qu’en est-il de la poche sur la poitrine, destinée à accueillir un mouchoir de poche ? Si vous êtes adeptes de ce type d’accessoire, vous pouvez la découdre pour en y faire trôner un. Mais elle ne devra jamais recevoir d’autres objets (portable, etc).

 

Erreur n°3 : ne pas Utiliser votre boutonnière de manche

Un bon costume comprend une « vraie » boutonnière de manche. Par vraie, on entend le fait que les boutons peuvent effectivement s’ouvrir et se fermer. Pour les costumes de moins bonne qualité, la boutonnière est fausse, c’est-à-dire que les boutons y sont simplement cousus mais ils ne peuvent être utilisés.

Pendant longtemps les vraies boutonnières étaient réservées aux costumes sur-mesure, car cela demande un travail plus précis et complexe. On en trouve toutefois aujourd’hui dans le prêt à porter.

Pour l’anecdote, ces vraies boutonnières sont appelées surgeon’s cuff en anglais. Les chirurgiens militaires devaient en effet déboutonner et enrouler leurs manches le long de leur bras afin de pouvoir opérer sur le champ de bataille.

Lorsque vous portez une veste pourvue d’une vraie boutonnière, il convient de laisser le dernier bouton ouvert. Cela permet premièrement d’indiquer que votre costume est de bonne qualité, et deuxièmement de mettre en avant vos boutons de manchette lorsque vous en portez.

6 erreurs à ne pas commettre avec un costume

Article lié ☞ Comment reconnaitre un mauvais costume ?

Erreur n°4 : ne pas retirer les coutures sur les épaules

Vous avez pu remarquer lorsque vous étiez dans une boutique que les vestes sont parfois pourvues d’une couture sur les épaules. Ce n’est pas une coquetterie ou un effet de style, mais un héritage du temps où les costumes étaient uniquement confectionnés sur-mesure.

Lorsqu’un tailleur confectionne un costume, il procède par ajustements successifs de la veste afin qu’elle colle parfaitement à votre silhouette, en utilisant des coutures temporaires. Elles sont ensuite destinées à être retirées lorsque le costume est terminé.

Pour rappeler cette tradition, certaines marques laissent cette couture sur l’épaule. Elles n’ont donc aucune utilité, si ce n’est vous interroger sur leur rôle. Attention toutefois à les retirer proprement, si vous procédez trop brutalement vous risquez de déformer le tissu. Coupez plutôt le fil en son centre et tirez doucement sur chaque extrémité.

6 erreurs à ne pas commettre avec un costume

 

Erreur n°5 : ne pas donner à votre costume le cintre qu’il mérite

Maintenant que vous êtes un adulte et que votre mère vous a appris à bien ranger vos vêtements, il ne faut pas oublier de choisir les bons cintres. Ceux qui sont trop fins ou trop courts abiment le tissus.

Un costume est conçu pour être suspendu à vos épaules et suivre la ligne de votre corps. Et à moins que vous ne soyez un top modèle catégorie anorexique, vous êtes plus épais qu’un cintre composé d’un fil de fer.

Accrochez la veste de votre costume sur un modèle assez large qui se termine un peu avant les coutures de l’épaule ; si le cintre est trop long, il déformera le costume, s’il est trop court, le bras s’affaissera, déformant dans les deux cas la veste.

6 erreurs à ne pas commettre avec un costume

 

Erreur n°6 : repassez votre costume dès la première utilisation

Un trajet en voiture ou une journée au bureau dans votre fauteuil aura toujours le même effet : crée des plis sur votre costume fraichement sorti du pressing. Votre premier réflexe peut être de dégainer le fer à repasser afin de rendre le tissu lisse à nouveau. Mauvaise idée.

Appliquer de la chaleur directement sur le tissus de votre costume aplati ses fibres et a pour effet de les rendre plus brillante. Ce qui n’est pas très adapté pour un modèle business.

A l’inverse, prenez soin de votre costume en laissant la gravité faire son œuvre. Le tissu (d’un costume correct) est résistant, accrochez votre veste sur un cintre (assez large, cf. point précédent) pendant au moins 24 heures et le tissu retrouvera peu à peu sa forme initiale.

Si les plis persistes, sortez l’artillerie lourde : un steamer. N’insistez toutefois pas trop sur le buste et le dos, car la chaleur pourrait faire fondre la résine de l’entoilage – cela ne concerne que les costumes thermocollés ou semi-traditionnels.

6 erreurs à ne pas commettre avec un costume

 

Un bon costume vous sera fidèle pendant des années, mais à condition de savoir prendre soin de lui !

 

Article lié ☞ Quelles chaussures porter avec un costume ?

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>