Now reading
Cantona, les casquettes du King

Cantona, les casquettes du King

Cantona : du football à la mode, les multiples casquettes du « King »

 

Le football est une source intarissable de discussions et de prises de bec : salaires exorbitants des joueurs, lutte pour le ballon d’or, erreurs arbitrages… Avec les droits TV vertigineux récemment négociés par la ligue anglaise, l’un des débats qui a le vent en poupe consiste à se demander quel est le meilleur championnat du monde. Bref, c’est peu dire que le genre se renouvelle sans cesse au gré de l’actualité. Cependant, certains footballeurs font parler d’eux pour des motifs plus inattendus : l’ex-Mancunien Eric Cantona fait partie de ceux-là.

 

Sans titre3

 

Il faut dire que Le « King » est resté dans les mémoires autant pour sa classe balle au pied que pour ses coups de sang, parmi lesquels son coup de pied « kung-fu » administré en plein match à un spectateur qui l’avait insulté. Et si l’ancienne star de Manchester United n’a jamais fait l’unanimité en France, il jouit en revanche d’une incroyable aura Outre-Manche où son élégance et son charisme ont fait de lui une véritable icône.

 

Sans titre4

 

Contrairement à ses collègues de profession qui après leur carrière se reconvertissent souvent dans l’encadrement technique des clubs de football, Cantona a choisi de se tourner vers d’autres horizons. Sa prestance naturelle et le personnage ambigu et énigmatique qu’il cultive lui ont d’abord permis de s’ouvrir les portes du cinéma. Après quelques apparitions remarquées sur grand écran, il a même tenu brillamment l’affiche sur plusieurs films, notamment Looking For Eric où il joue son propre rôle, ou encore Les rencontres d’après minuit, où il n’hésite pas à se mettre – littéralement – à nu.

 

Parallèlement à sa carrière d’artiste, Eric Cantona s’essaie aujourd’hui à l’univers de la mode. C’est dans l’univers The Kooples qu’il s’illustre depuis quelques années. Je vous parlais d’ailleurs il y a quelques temps de cette marque comme emblème du style Hispter.

 

Sans titre2

 

Cantona réussit une fois de plus à se glisser dans un nouveau rôle, celui du mannequin aux tendances Hipster. Avec son épouse Rachida Brakni, personne n’a pu les manquer : métro, rue, magasins, ils étaient partout. Posant au départ pour la ligne The Kooples, ils se sont ensuite essayés à celle The Kooples Sport. Eric Cantona et Rachida Brakni en couple depuis 10 ans y arboraient des looks sportswear et parlaient de leur histoire. Notamment de leur premier baiser et de leur idylle qui dure depuis maintenant plusieurs années. C’était la première fois que The Kooples invitait des célébrités à participer à ses campagnes qui jusque là étaient réalisées avec des inconnus.

Le succès a été au rendez-vous, et Cantona était le sujet parfait pour cette expérience. Avec son passé de footballeur il n’a pas été étiqueté comme mannequin reconverti mais bien comme personnalité qui se prête au jeu le temps d’une (ou plusieurs) collections. Le couple-star se glisse alors dans des pièces ajustées pour un vestiaire masculin-féminin streetwear chic à tomber. Polos, joggings, sweatshirts composent une collection qui se veut clean, élégante, mais décontractée. Plus précisément, ce sera cabans ou veste marine pour monsieur, survêtements en velours ou gilet sans manches matelassé pour madame, contribuant à des looks casual, sportifs et toujours chics.

 

 Sans titre

 

L’ancien Red Devil s’affirme définitivement comme l’antithèse parfaite du footballeur tel qu’on le conçoit dans l’imaginaire collectif. Avec sa gouaille, ses prises de positions politiques et son aura, il arbore des visages multiples qui ont fini par le mener jusqu’aux plateaux de tournage et aux salons de mode. Entre les combats qu’il mène auprès des plus démunis et les univers mondains qu’il n’a jamais cessé de fréquenter, Cantona s’illustre sans cesse là où on ne l’attend pas. Avec aisance et assurance.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>