Leçon n°2 : les différents noeuds de cravate.

Noeud Windsor

« La cravate bien nouée symbolise le premier pas dans la vie sérieuse » disait Oscar Wilde. La leçon n°1 nous apprend quelle cravate adopter en fonction des circonstances, mais il ne faut pas s’arrêter la. Car tout homme est un jour confronté à cette terrible épreuve : faire un noeud de cravate digne de ce nom.

 

Ah, Geluck…

 

Commençons en préalable par trois règles de principe :

Le petit pan ne doit pas dépasser le grand pan mais être un peu plus court (de quelques cm).

Le grand pan ne doit jamais dépasser la ceinture au risque de donner un mauvais effet.

Le noeud ne doit être ni trop, ni pas assez serré. Il doit certes permettre de cacher le bouton du col mais il faut également qu’il vous permette de respirer en restant à l’aise.

 

Le noeud de cravate simple.

Il s’agit du noeud de base, facile à réaliser, pour la vie de tous les jours.

Noeud simple

 

Le petit noeud.

Comme son nom l’indique, il est plus discret que le noeud classique et se marie bien avec les cravates slim. Il est également recommandé si vous souhaitez donner un aspect plus discret à votre cravate.

 

Le noeud de cravate double.

Il est idéal pour les chemises à col italien, il peut également se porter tous les jours.

Noeud double

 

Le noeud Windsor.

La, on sort l’artillerie lourde du noeud de cravate. C’est LE grandnoeud pour LES grands occasions (mariage, cérémonie,…). Il n’est pas spécialement fait pour être porté tous les jours mais plutôt pour les grands jours. De plus, il se porte avec une cravate plutôt large.

Mais l’utilisation de ce noeud ne s’arrête pas la. Il peut paradoxalement se révéler utile avec une cravate slim. En effet ce type de cravate n’étant large, le noeud simple peut ne pas être assez volumineux. Un noeud windsor, plus volumineux, peut ainsi permettre de donner plus de consistance au tout.

 

Noeud Windsor

 

Vous en voulez plus ? 

Il existe même une application spécialement conçue pour apprendre à réaliser un noeud de cravate en particulier. Si vous avez besoin d’en faire un dans l’urgence et que personne ne sait comment procéder autour de vous, l’application « Tie Right » (littéralement « faites un noeud correct ») vous sauvera.

L’appli est en anglais mais les images sont largement suffisantes.

 

 

Voila, vous savez-tout des noeuds. Enfin ceux-ci sont les principaux existant mais il en existe encore quelques uns qui feront peut-être l’objet d’un autre post. Sinon, rien ne vous empeche d’en inventer d’autres 😉 !

 

A vos cravates !

 

Léo.

 Retour à l’accueil.

Leçon n°1 : les différents types de cravates.

 

 

4 Comments

  1. J-B mars 13, 2014

    Super le post!
    Pour moi c’est windsor ou demi-windsor, et noeud simple pour les cravates slim ou tricot.

  2. Luc avril 14, 2015

    Merci pour ce post sur les nœuds de cravate ! Etant quelqu’un qui d’habitude ne porte pas des cravates, il faudra quand même que j’apprenne à faire le nœud pour la cravate mariage 😉 Alors des guides comme ça me seront utiles !

  3. Thierry Greuez octobre 18, 2015

    je suis adepte du demi windsor ou du windsor!
    je suis initié depuis peu au noeud old bertie :très bien!

  4. Kévin décembre 9, 2016

    Pour moi c’est noeud Atlantique

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>



You May Interested

polovinifera-doudounechevigon-montrechevignon-1
look homme ikks el ganso barbour royalties fleches de phebus
FaubourgSaintSulpice-Piola-Balmain-Seeconcept-pochettesquare-14