5 basics masculins vraiment indispensables

blog mode homme leblogdemonsieur t-shirt blanc

Les 5 basics masculins vraiment indispensables

On présente parfois le choix des basiques d’une garde-robe masculine comme une dictature normalisante, visant à uniformiser les styles vestimentaires et à gommer les individualités. Au contraire, ces pièces incontournables permettent plutôt de s’habiller facilement et correctement, de faire des économies de temps et d’argent, de rationaliser la silhouette tout en montrant qu’on maîtrise les codes pour mieux affirmer ses envies personnelles.

Ainsi, comme leur nom l’indique, les basiques sont les pièces qui constituent la base d’une tenue, celles qui disent de nous : j’ai intégré les enjeux principaux en matière d’habillement, je suis en plein contrôle de l’image que je renvoie, je précise mon style avec facilité et assurance. La liste des basiques est exponentielle et pourrait s’allonger à l’infini selon les milieux socio-professionnels ou les contraintes climatiques. J’ai décidé de définir cinq catégories qui peuvent servir de guide à l’achat – car, comme chacun sait, mieux vaut savoir ce qu’on cherche quand on commence à chercher.

1. Le T-shirt blanc

blog mode homme leblogdemonsieur t-shirt blanc

Autrefois considéré comme un simple sous-vêtement, le T-shirt est le basique par excellence, car même son nom indique la simplicité de sa forme… en T. Popularisé dès l’Après-Guerre au cinéma comme vêtement décontracté et diablement masculin, par Marlon Brando ou James Dean, le T-shirt blanc est confortable, facile à associer dans des tenues parfois sophistiquées – avec une veste de costume par exemple, mais doit pour ceci respecter plusieurs conditions. Première caractéristique, sa forme : le col est rond de préférence (car le col V a été dévoyé ces dernières années et est passé du statut de basique classique à celui d’ « ultra mainstream cheap ») ; la coupe, sans être moulante, doit être suffisamment ajustée pour qu’on devine les pectoraux. Ensuite, la matière doit être fluide sans être transparente, le jersey assez dense sans l’être trop. Évidemment, le fil tricoté doit être de coton, car les matières synthétiques ou artificielles, même en faible proportion, provoquent transpiration et inconfort au porté. Nul besoin de rappeler que le T-shirt blanc doit demeurer immaculé, et que son entretien doit donc être réalisé en conséquence.

Parmi les bonnes marques, on retrouve :

☞ IKKS

☞ Maisons Standards

☞ Homecore

2. Le jean brut

blog mode homme leblogdemonsieur jeans

 

Élément phare d’une tenue décontractée, basique parmi les basiques, le jean brut a une longue histoire. D’abord porté par les ouvriers, apprécié pour sa robustesse et son confort, il est devenu, en même temps que le T-shirt blanc, l’apanage d’une jeunesse rebelle et décomplexée. Aujourd’hui, on le retrouve partout, chez l’homme et la femme, en journée et le soir, à tous niveaux de gamme, de prix et de qualité. Associé à une allure plutôt décontractée, le jean brut peut aussi intégrer une tenue plus habillée s’il est neuf et de très belle facture. Choisissez-le selon plusieurs critères. La forme la plus flatteuse est en général le demi-slim, à la fois droite et assez ajustée. La matière doit être teinte à l’indigo, et se délaver progressivement après plusieurs mois. La lisière selvedge, longtemps considérée comme un gage de qualité du denim, ne doit plus être considérée comme un critère sine qua non. L’épaisseur et le poids du tissu, sa provenance (japonaise par exemple), et éventuellement la sus-citée lisière selvedge, qui indique a priori que le denim a été tissé en petite largeur, spécialement pour y couper un jean, sont les caractéristiques principales à rechercher quand on veut faire l’acquisition d’un beau jean brut. Les marques les plus reconnues pour leurs jeans, du mastodonte américain Levi’s au français plus pointu A.P.C., proposent en général des recettes de lavage très précises pour entretenir au mieux leur denim, à consulter donc à l’achat.

Parmi les bonnes marques, on retrouve :

Levi’s

A.P.C.

Renhsen

3. La chemise

blog mode homme leblogdemonsieur chemise

 

La chemise a été créée, il y a bien longtemps, comme un sous-vêtement, avant de prendre du galon et d’apparaître comme l’indispensable d’une tenue élégante, citadine, masculine. Elle donne immédiatement une allure mature et chic à celui qui la porte. Portée ouverte, fermée, avec ou sans cravate, il en existe une infinité de formes et de variantes. On peut en dégager deux grandes catégories, à titre indicatif.

La première est la chemise formelle. Portée avec un costume et une cravate, elle se doit d’être coupée dans une popeline de coton, et de couleur blanche. On peut l’acquérir aussi dans une autre couleur, bleu clair par exemple, pour aller travailler.

La seconde catégorie regroupe les chemises décontractées. Parmi toutes ces (sur-)chemises, à couleur unie ou à motif, on pourrait garder la chemise en oxford qui mérite d’être un basique. La chemise en oxford bleu clair, portée sur un T-shirt blanc (encore lui) et un jean (et lui aussi), apporte une touche décontractée et masculine. Très répandue, la chemise – décontractée – en chambray ou en popeline flammée, est à la limite de l’ « ultra mainstream cheap » à mon avis, la qualité moyenne de ce type de pièce ayant énormément chuté ces dernières années.

Parmi les bonnes marques, on retrouve :

The Nines

Office Artist

Bruce Field

4. Le pull

blog mode homme leblogdemonsieur pull

 

À col rond, en V ou à col roulé ; en laine de mouton, cachemire, alpaga ou mérinos ; gris, bleu foncé ou beige, le pull est un indispensable. Privilégiez les mailles fines, les couleurs unies et simples, et faites l’acquisition de quelques pulls avant de vous lancer dans d’autres pièces en maille plus compliquées : en grosse maille, en coton, cardigans… Suivez scrupuleusement les consignes d’entretien des enseignes où vous les achetez, mais sachez que la plupart des mailles supportent correctement le passage en machine, à condition que vous régliez la température à 30°C et surtout que l’éventuel essorage ne soit pas trop rapide (moins de 800 tours/minute). Si vous n’avez plus de lessive à laine, un shampooing fera l’affaire. Ne lavez pas vos pulls trop souvent, et faites-les sécher à plat pour qu’ils ne se détendent pas.

Parmi les bonnes marques, on retrouve :

M Studio

Ralph Lauren

Paris Yorker

5. Le costume

blog mode homme leblogdemonsieur costume

Chaque homme doit posséder au moins un ou deux costumes, correspondant aux différentes occasions où le port du costume est obligatoire. Le costume comprend généralement un veston tailleur et un pantalon, complétés éventuellement d’un gilet. Le choix d’un costume répond à des critères d’ordre physique et culturel à la fois nombreux et extrêmement précis. Voici quelques règles générales – l’idée étant de choisir deux costumes adaptables, réutilisables.

Pour les grandes occasions, qu’il s’agisse d’événements mondains, festifs ou familiaux (mariages, baptêmes, etc.), j’opterais pour un costume en drap de laine noir ou bleu marine, plutôt fin pour s’adapter aux saisons. Les basiques ont la particularité de pouvoir être utilisés dans n’importe quelle tenue et pour à peu près tous les moments de la vie. Le costume que vous porterez pour aller boire du champagne à un vernissage très important, s’il est bien choisi, pourra être porté à nouveau, avec une chemise plus sobre et recouvert d’un pardessus, à l’enterrement d’une arrière-grande-tante. La matière, lisse et en laine peignée de préférence, nécessitera un entretien régulier – après chaque utilisation, ce costume devra être emmené au pressing, puis rangé sous housse dans votre penderie. Pour aller travailler, passer un entretien d’embauche, ou pour n’importe quelle occasion un peu moins formelle, j’opterais pour un drap de laine cardée, une flanelle ou un discret pied-de-poule. Le plus important, quand on choisit un costume, outre sa conformité à la morphologie, est sans doute la matière. Excluez sans hésiter les matières synthétiques, qui brillent et désignent immédiatement un costume cheap.

L’avantage du costume, c’est qu’il se dissocie facilement. Prenez la veste de votre second costume, portez-la avec un jean et un T-shirt blanc (vous voyez, c’est facile) et vous serez parfait pour aller dîner chez des amis. Certains vêtements, comme la pièce de demi-saison (blouson, veste en jean, bomber, etc.) ou la pièce de dessus (pardessus, parka, caban…) sont évidemment des basiques mais leur choix dépend avant tout du goût de chacun, rendant inutiles mes conseils.

Mais rappelez-vous toujours : privilégiez les matières naturelles, n’hésitez pas à investir un peu plus dans un basique, et surtout ne négligez pas l’entretien.

Parmi les bonnes marques, on retrouve :

CelioClub

Sur mon 31 (Sur-mesure)

Tailor Trucks (Sur-mesure)

Si vous souhaitez approfondir le thème des basiques, voici d’autres articles sur le sujet :

http://www.bonnegueule.fr/back-to-basics-le-guide-dachat-essentiel-de-votre-garde-robe-masculine/

http://www.lefigaro.fr/mode-homme/2015/03/04/30007-20150304ARTFIG00250-10-basiques-masculins-pour-etre-elegant-sans-effort.php

2 Comments

  1. Mode Man juillet 25, 2016

    Il me faut justement un t-shirt blanc ! Je n’avais pas pensé à IKKS, je pensais m’orienter vers du Gap ou du Monoprix.

    1. Dany juillet 29, 2016

      Très bonne rubrique, je suis aussi un fervent adepte du tee shirt uniforme (encore plus le blanc). Au passage @MODE MAN : Monoprix, ok c’est pas cher, mais une fois que tu as testé de la marque supérieure, difficile de revenir en arrière.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>



You May Interested

polovinifera-doudounechevigon-montrechevignon-1
look homme ikks el ganso barbour royalties fleches de phebus
FaubourgSaintSulpice-Piola-Balmain-Seeconcept-pochettesquare-14